Covid : ce que l'on sait des symptômes et de la contagiosité du sous-variant BA.5

La France vient de franchir le cap des 130 000 nouveaux cas positifs, le 30 juin. On vous en dit plus sur le sous-variant BA.5, responsable aujourd'hui de la majorité des cas de Covid.

Muriel Kaiser
Rédigé le , mis à jour le
Covid : des auto-tests plus fiables dans la gorge  —  Magazine de la Santé

Après le sous-variant BA.2, les sous-variants BA.4 et BA.5. Alors que la France enregistre de plus en plus de cas positifs au Covid-19, un nouveau sous-variant devient majoritaire. "Il y a une dizaine de jours, BA.5 représentait 25 % des contaminations. Aujourd’hui, il concerne les trois quart des cas positifs", explique le Dr Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches. Le variant BA.4, lui, "représente environ 10 % des personnes infectées". 

Quels sont les symptômes ?

Certains symptômes sont les mêmes depuis le début de l’épidémie de Covid-19 : rhume, fatigue, toux... D’autres ont disparu, et refont surface avec les nouveaux sous-variants : "avec BA.2, on ne constatait pas de perte du goût et de l’odorat. Ces symptômes reviennent avec la vague de BA.5", explique le Dr Benjamin Davido. 

Des symptômes qui se rapprochent davantage du variant Delta que d’Omicron, selon le professionnel. "Avec ces sous-variants, les atteintes ne sont plus uniquement d’ordre respiratoire mais également neurologique : certains patients arrivent confus, désorientés, depuis BA.2. Ces atteintes extra-pulmonaires sont un nouveau défi qu’il faut surveiller", avertit l’infectiologue. 

La durée des symptômes s’allonge : auparavant estimée à 4 jours, elle est de 7 jours à présent. Le Dr Benjamin Davido remarque aussi qu’"il y a beaucoup moins de personnes asymptomatiques"

À lire aussi : Quels sont les effets du Covid-19 sur le cerveau ?

Combien de temps reste-t-on contagieux ?

On considère communément que "plus les symptômes sont longs, plus la contagion pourrait durer", explique le Dr Benjamin Davido. "La moyenne de contagiosité de la maladie est de 7 jours", rappelle-t-il. 

Comme les sous-variants actuels sont plus symptomatiques, "il est plus facile d’isoler les personnes positives et ainsi, réduire la transmission du virus". D'autant plus que BA.5 est "10 à 15 % plus contagieux que BA2". 

Actuellement, "tous les éléments sont réunis pour créer une vague", résume le Dr Davido. "Et une vague estivale, c’est très inhabituel. Les vagues se rapprochent dans le temps, et on constate de plus en plus de réinfections"

Autre caractéristique du sous-variant : "beaucoup de personnes qui n’ont jamais contracté le virus ont été infectés pour la première fois avec BA.5. Le virus ne fait que s’adapter pour être de plus en plus contaminant et toucher de plus en plus de gens", explique l'infectiologue. 

Quelles sont les règles d’isolement ?

Vous êtes testé positif : si votre schéma vaccinal est complet, ou que vous avez déjà contracté le Covid-19 moins de quatre mois auparavant, vous devez vous isoler pendant 7 jours. Après cinq jours, si vous ne ressentez plus de symptôme, et que votre test PCR est négatif, il est possible de mettre fin à l’isolement. Si vous n’êtes pas vacciné, ou que votre schéma vaccinal n’est pas complet, la durée d’isolement est portée à 10 jours. Après sept jours, un test PCR négatif et une absence de symptômes peuvent vous permettre de réduire votre isolement. 

Vous êtes cas contact : il n’est plus nécessaire de s'isoler. Vous devez toutefois réaliser un test PCR ou un autotest deux jours après avoir été prévenu par l’Assurance maladie ou par la personne positive.  
 
Un autotest vous sera remis à la pharmacie sur présentation du SMS de l’Assurance maladie ou d’une attestation sur l’honneur. Vous devez toujours appliquer les gestes barrières pour prévenir la diffusion du virus. Si votre autotest est positif, vous devez vous isoler. 

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !