Cette année, les cas de dengue sont plus nombreux

26 cas de dengue autochtones ont été signalés en France depuis le début de l’année. Un nombre bien plus élevé que les années précédentes.

Muriel Kaiser avec AFP
Muriel Kaiser avec AFP
Rédigé le
Le moustique tigre est vecteur du virus de la dengue
Le moustique tigre est vecteur du virus de la dengue  —  Shutterstock

Cette année, le nombre de cas de dengue est inhabituellement élevé. 26 cas ont été enregistrés, en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Occitanie.  

Ces cas de dengue sont autochtones, c’est-à-dire que les personnes contaminées n’ont pas voyagé dans une zone où circule le virus (en outre-mer ou à l'étranger) dans les 15 jours précédant l'apparition des symptômes. 

Ce niveau est supérieur à celui observé les années précédentes. En 2021, seuls deux cas ont été enregistrés, en 2020, on comptait 14 cas. Depuis 2010, Santé publique France n'enregistrait à peine plus qu'une dizaine de cas autochtones dans ses bilans annuels les plus lourds. 

À lire aussi : Trois questions sur le moustique tigre

Un virus transmis par le moustique tigre

La dengue est une maladie infectieuse qui se transmet de personne à personne par l'intermédiaire de la piqûre d'un moustique tigre infecté. Le virus circule régulièrement dans les départements français des Antilles, ainsi que dans les îles françaises du Pacifique et de l'Océan indien. 

En métropole, le moustique tigre circule dans 67 départements

Des symptômes grippaux

Les symptômes sont le plus souvent de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) et se manifestent dans les 3 à 14 jours après la piqûre par le moustique. 

Même si la dengue est le plus souvent bénigne, elle peut s'aggraver et évoluer vers une forme hémorragique. Des hémorragies apparaissent alors sur la peau, les muqueuses et les parois digestives. 

Le traitement est symptomatique, notamment de la douleur et de la fièvre. Si vous présentez des symptômes, consultez votre médecin traitant, préconise le ministère de la Santé.

Prévenir la prolifération des moustiques

"La prévention des piqûres et la lutte contre la prolifération des moustiques sont essentielles pour limiter la survenue de foyers épidémiques", selon le ministère de la Santé. 

Il rappelle l'importance de ranger à l'abri de la pluie tout ce qui peut contenir de l’eau, de porter des vêtements couvrants et amples, d'utiliser un répulsif, ou encore, d'installer des moustiquaires sur les portes et les fenêtres. 

Par ailleurs, des opérations de démoustication sont mises en place par les Autorités régionales de santé dès le signalement d’un cas importé ou d’un cas autochtone, assure le ministère de la Santé.

Dengue  —  Le Mag de la Santé

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !