1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé

Il n'est jamais trop tard pour se mettre au sport !

"Se mettre au sport après 40 ans, c’est trop tard" ? Voilà un credo qu’il va falloir ranger au placard. Une étude publiée dans le British Medical Journal montre en effet tout le contraire et le Dr Jean-Marc Sene nous l'explique.

Rédigé le

Il n'est jamais trop tard pour se mettre au sport !

Une étude britannique porte sur plus de 14 000 hommes et femmes âgés de 40 à 79 ans, suivis sur une période d’un peu plus de 12 ans. Les chercheurs ont relevé que les personnes qui pratiquent 150 minutes d’activité physique par semaine (30 min, 5 jours par semaine d'activité modérée sont les recommandations de l’OMS) ont vu leur risque de décès par maladie cardio-vasculaire ou cancer significativement diminuer par rapport aux sujets ne pratiquant pas d’activité physique

La constance d'une activité physique

Il semble que ce soit la constance d'une activité sportive qui soit décisive. Si on a été sportif entre 20 et 40 ans et qu'on arrête ensuite, on en perd progressivement le bénéfice sur la santé.

Toutefois, selon cette étude, en commençant le sport même tard dans la vie, la baisse de la mortalité est similaire à celle de personnes ayant maintenu une activité sportive de loisirs tout au long de leur vie ! Et ce même si elles avaient d’autres facteurs de risque comme  une mauvaise alimentation ou si elles souffraient de pathologies cardio-vasculaires ou de cancers.

Le message est donc qu’il n’est jamais trop tard pour se mettre à bouger même si on souffre d’une maladie et même après 40 ans. Ceux qui ont commencé le sport entre 40 et 60 ans et sont lentement montés à plusieurs heures de sport (de loisir, toujours) par semaine ont vu leur risque de mortalité réduire de 35%. Comme ceux qui n'ont jamais cessé une activité depuis leur adolescence ou leur jeunesse. 

Quelles activités sportives recommander à partir de 40 ans ? 

Il est important de favoriser un type d'activité sportive bien précis, à savoir le cardio-training, c'est-à-dire toutes les formes d'activité qui vont accélérer régulièrement le rythme de votre cœur. Il peut s'agir de faire de la marche rapide, du footing, de la natation, du vélo... Mieux vaut en revanche éviter de débuter par du tennis ou du foot par exemple, car ce sont des sports physiquement violents. C'est-à-dire que le rythme cardiaque s'accélère et baisse à chaque fois d'un seul coup (quand on fait des pauses pour aller chercher les balles au tennis par exemple, ou quand il y a un pénalty au foot...).  

Ensuite, il est très important de savoir doser l'intensité de son effort, c'est-à-dire de se sentir un peu essoufflé tout au long de l'exercice, mais pas trop.

Enfin, il faut pratiquer l'activité sportive choisie pendant une heure complète sans s’arrêter, dans l'idéal trois fois par semaine. Sans oublier de consulter son médecin généraliste avant de reprendre une quelconque activité sportive à 40 ans. 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr