Une fillette de 4 ans allergique au ''Made in China'' !

Une fillette de 4 ans allergique au ''Made in China'' !

Une fillette de 4 ans a été victime d'une forte réaction allergique à cause de ses vêtements fabriqués en Chine qui contenaient du diméthylfumarate, un fongicide interdit en France.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

C'est ce qu'on appelle un cadeau empoisonné ! A Aigle, dans l'Orne, une maman pensait faire plaisir à sa fille Marie, 4 ans, en lui offrant un tee-shirt et une jupe pour son anniversaire.

Or, très rapidement après avoir porté ses vêtements, l'enfant s'est plainte de démangeaisons et de plaques rouges très irritantes.

L'enfant a été transportée au CHU de Caen, où un dermatologue a décelé chez la fillette une allergie au diméthylfumarate (DMF), un fongicide interdit en France depuis 2008 (et en Union européenne depuis 2009).

Le DMF est une substance chimique contre les moisissures, utilisée en Chine dans la fabrication des canapés, vêtements et chaussures. Tout produit contenant cette substance ne doit - en théorie - pas être importé en France.

Le diméthylfumarate est connu pour ses propriétés allergisantes. Il peut entraîner des lésions de type dermatose de contact : éruption cutanée, démangeaisons, phlyctènes (cloques)…

"Une réaction allergique se traite facilement avec des antihistaminiques ou des corticoïdes, mais si un patient est pâle ou éprouve une gêne respiratoire, il faut consulter sans tarder, explique Le Dr Pierrick Hordé, allergologue. Cela peut être les premiers symptômes d'un oedème de Quincke".

L'oedème de Quincke est une forme particulière d'urticaire associé à un oedème. Il est souvent localisé au niveau du visage, des lèvres et des paupières. Il survient brutalement de la peau vers la gorge pouvant provoquer une sensation d'étouffement.

Une autre complication de l'allergie est le choc anaphylactique. C'est la réaction allergique la plus violente pouvant évoluer dans de rares cas vers une situation fatale. Après un grade un (urticaire), la situation du patient peut se dégrader en grade II (Œdème de Quincke), puis en grade III (nausées et douleurs abdominales) et enfin, en grade IV (chute de la tension, malaise cardiaque).

Plusieurs cas de contamination par des fauteuils chinois ont été détectés en Finlande et au Royaume-Uni dès 2007. En France, des cas d’allergies à des fauteuils distribués par Conforama ont été rapportés en juin 2008.

En savoir plus