Qui est mon médecin ?

Des médecins plus vieux, et en majorité féminine ! Voilà en résumé les conclusions d'une étude de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), sur la démographie de la profession au 1er janvier 2012.

Setti Dali
Rédigé le

Le profil type du médecin aujourd'hui est une femme, âgée de 50 ans environ, qui exerce en secteur libéral, de préférence en tant que gynécologue, pédiatre ou dermatologue. Voilà ce qui ressort d'une étude publiée mardi 27 mars 2012 par la Drees, et dressant un profil démographique de la population des médecins au 1er janvier 2012.

Les femmes en force

La France compte à ce jour 217 000 médecins. Un chiffre correct qui se stabilise depuis quelques années. Mais ce qu'il y a de plus inquiétant, c'est le vieillissement des médecins. En 1990, la moyenne d'âge était de 40 ans. Elle est passée en 2012 à 52 ans. Les plus de 60 ans notamment sont trois fois plus nombreux qu'il y a 20 ans.

Des médecins plus vieux, certes. Heureusement, les femmes prennent la relève. Elles sont de plus en plus nombreuses dans la profession, représentant près de la moitié des effectifs. Plus nombreuses, et aussi plus jeunes. Elles ont le plus souvent moins de 45 ans, et ont une légère préférence pour la gynécologie médicale, la dermatologie, la pédiatrie ou la santé publique.

Cette féminisation ne va pas s'arrêter là. Selon la Drees, en 2022, les femmes médecins seront plus nombreuses que leurs confrères masculins.

Les médecins préfèrent exercer en libéral

Ce n'est pas un scoop. Voilà plus de dix ans maintenant que les médecins exercent en majorité en libéral. Ils ont souvent d'ailleurs à peu près tous le même type de carrière. Au début, vers 35 ans, ils choisissent presque tous une activité salariée, de préférence à l'hôpital. Logique : pour se spécialiser dans un domaine, et obtenir une compétence complémentaire à leur diplôme d'études spécialisées, ces futurs médecins doivent pratiquer une activité hospitalière pendant au moins un ou deux ans. Une fois le diplôme en poche, la plupart se tourneront vers l'exercice libéral.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Dans les médias :

 Ailleurs sur le web :