Qu’est-ce que le score d’Apgar ?

Ce score d’Apgar permet d’évaluer l’état de santé d’un nouveau-né à la naissance. Cette méthode d’observation a été proposée pour la première fois en 1952 lors d’un congrès d’anesthésistes par le médecin américain Virginia Apgar.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Ce test est systématiquement pratiqué par les médecins ou les sages-femmes juste après l’accouchement. En pratique, une minute après la naissance, puis de nouveau 5 minutes après, on évalue chez le bébé 5 critères :

  • sa fréquence cardiaque ;
  • sa respiration ;
  • ses réflexes ;
  • son tonus musculaire ;
  • la coloration de la peau (si l’enfant est noir on regarde la couleur de la plante des pieds et de la paume des mains).

Un score de 0 à 2 points est attribué à chacun de ces critères puis on additionne le tout et on obtient un score global. S'il est compris entre 7 et 10, cela signifie que l’enfant s’adapte normalement à la vie extra-utérine. Entre 4 et 7, cela veut dire que l’enfant a souffert pendant l’accouchement. Des soins seront alors pratiqués, on va par exemple le ventiler s’il a du mal à respirer. En dessous de 3, la situation est souvent critique et impose des manœuvres de réanimation plus lourdes. L’enfant est souvent inerte et cyanosé, autrement dit la peau est violacée à cause du manque d’oxygène.

A ce stade, il faut rassurer les parents. Ce n’est pas parce que le score d’Apgar est mauvais que l’enfant ne se développera pas normalement. Ce score n’a donc pas de valeur sur le long terme. 

Pour finir, il existe un moyen mnémotechnique pour se souvenir des différents critères évalués. Ça donne…

A pour apparence

P pour pouls

G pour grimace

A pour activité

R pour respiration. Et le tout forme le mot APGAR