Reportage Stéphanie Rathscheck, Marc Lavastrou et Véronique Bourgin
Reportage Stéphanie Rathscheck, Marc Lavastrou et Véronique Bourgin

Entomophagie: des insectes dans l'assiette

C'est une solution écologique et économique pour nourrir la planète. L'entomophagie, autrement dit l'alimentation à base d'insectes, est préconisée très sérieusement par l'Organisation mondiale des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Les qualités nutritionnelles des insectes sont importantes. En France, une première entreprise produit des insectes pour vous nourrir. Et un chef les a même adaptés pour créer un menu exclusif dans son restaurant étoilé.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Remplacer la viande habituelle par des insectes, un pari fou mais hautement recommandé par l'Organisation mondiale des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture. Les insectes se mangent mais sont aussi très économiques à élever. Pour un kilo de grillons, comptez trois fois moins de végétaux que pour un kilo de steak haché. Les vers n'ont besoin que de sciure et d'un peu d'humidité pour grandir en quelques jours.

Pour l'instant, grillons et vers sont vendus séchés, distribués dans des petits sachets. Mais les producteurs réfléchissent à de nouvelles formes. Et les idées sont nombreuses. "L'idée est de créer de la poudre d'insectes donc très riche en protéines qui pourrait être incorporée dans différents produits comme des barres énergétiques, des gâteaux…", explique Jérémy Defrize biologiste-entomologiste, "65% du poids sec d'un grillon est composé de protéines, on trouve également des minéraux comme du phosphore ou du magnésium, des acides gras et notamment des acides gras insaturés comme des oméga, et différents types de vitamines."

Ces insectes contiennent trois fois plus de protéines que les autres viandes. Les insectes sont aussi intéressants pour leur teneur en fibres. Pour l'instant, il n'existe pas encore de réglementations pour ces petites bêtes. Mais les producteurs s'imposent des règles comme pour tout autre aliment, en réalisant de nombreuses analyses.

Si vous en avez l'eau à la bouche, laissez-vous tenter par les insectes. Mais les personnes allergiques aux crustacés doivent toutefois faire attention, car les insectes partagent certaines propriétés. Quelques conseils de sécurité tout de même pour les gastronomes tentés : "Nous mettons vraiment en garde les consommateurs", prévient Noëlle Cornu-Faure, sociologue de l'alimentation : "Nous avons en effet vu en réalisant diverses recherches qu'on pouvait s'approvisionner en Asie très facilement, en Afrique ou encore en Amérique du Sud sauf qu'au niveau de l'hygiène et de la sécurité, on est bien loin des normes européennes ou françaises en matière de consommation d'aliments".

Deux milliards de personnes consomment déjà près de 1.000 variétés d'insectes différents partout dans le monde. Les spécialistes toulousains, eux, espèrent en produire treize tonnes cette année pour le marché européen.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :