Education : faut-il évaluer les enfants dès la maternelle ?

La question fait débat après la découverte d’un projet du ministère de l’Education nationale, programmé pour entrer en vigueur en novembre 2011. Ce projet, intitulé "Aide à l'évaluation des acquis en fin d'école maternelle", a pour objectif de lutter contre l'échec scolaire, en repérant des élèves en difficulté dès la dernière année de maternelle.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Plusieurs critères comme le comportement, le langage, ou encore la motricité devraient être évalués par les enseignants. Les écoliers seraient ensuite classés en trois catégories : "rien à signaler", "à risque" ou "à haut risque".

Plusieurs syndicats d'enseignants et les parents d'élève réclament son retrait. "Nous appelons le ministre de l'Education nationale (Luc Chatel) à revenir à la raison. La maternelle n'est pas un lieu de compétition, de tri et de sélection", a déclaré la SNUipp-FSU. Les professionnels de la petite enfance sont aussi nombreux à s'inquiéter de ce projet (voir la vidéo ci-dessus).

Mais le directeur général de l'enseignement scolaire (Dgesco), Jean-Michel Blanquer, rattaché au ministère de l'Education nationale, se défend : "La première des inégalités, c'est l'inégalité devant le vocabulaire. Il faut donc prendre des mesures assez volontaristes pour détecter les problèmes et apporter une remédiation à ces problèmes quand ils sont constatés." Avant d'ajouter : "C'est un outil supplémentaire conçu avec des chercheurs, à la disposition des enseignants de grande section de maternelle qui ne sera pas obligatoire." Le projet devrait désormais être soumis aux inspecteurs d'académie.

En savoir plus

Sur Bonjour.docteur.com :

Dans les médias :