1. / Alimentation

27% des Français affirment ne pas pouvoir acheter de fruits et légumes régulièrement

Un Français sur cinq ne peut pas faire trois repas par jour, selon le dernier baromètre Ipsos-Secours populaire.

Rédigé le

Précarité alimentaire : quel impact sur la santé ? - Photo : © wuestenigel on Visualhunt.com

Les chiffres du dernier baromètre du Secours populaire réalisé avec l’Ipsos sont alarmants : plus d’un sondé sur cinq déclare ne pas être en mesure de faire trois repas par jour, quand 27% des personnes interrogées affirment ne pas pouvoir acheter de fruits et légumes régulièrement. Les foyers les plus modestes sont les plus touchés, note le communiqué, publié le 11 septembre. Pour ce sondage réalisé par téléphone, 1.016 personnes de 15 ans et plus ont été interrogées entre le 22 et le 26 juin 2018.

Selon l’Insee, chaque Français consacre en moyenne 3.600 euros pour se nourrir chaque année, soit beaucoup moins que dans les années 1960. Aux aliments frais s'est substituée la nourriture industrielle, pratique et moins chère, mais peu équilibrée.

Les personnes gagnant moins de 1.200 euros par mois sont les plus touchées

Plus globalement, lorsque leur salaire est inférieur à 1.200 euros par mois, la plupart des personnes interrogées indiquent avoir du mal à payer la cantine de leurs enfants. 48% d’entre elles estiment par ailleurs qu’elles peinent à manger de façon variée. Enfin, une immense majorité des sondés (86%) "pensent qu’on est en situation de pauvreté quand on éprouve régulièrement d’importantes difficultés pour se procurer une alimentation saine et équilibrée", note le Secours populaire. Enfin, 75% d'entre eux affirment que l’Union européenne "ne s'investit pas beaucoup" dans la lutte contre la précarité alimentaire.

Une des conséquences directes de cette précarité est un risque accru de souffrir d’obésité. D’après une étude parue en 2012 dans l'American Heart Journal, on compte davantage d’enfants obèses et en surpoids dans les familles aux revenus les plus bas, où l'on observe une alimentation plus pauvre et une activité physique moindre.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus