1. / Alimentation
  2. / Régimes
  3. / Régime sans gluten

Alimentation : la mode du ''sans gluten''

Il y a quelques années encore, le terme d'intolérance au gluten était réservé au milieu médical. Mais aujourd'hui le gluten fait la Une de nombreux magazines, le "no gluten" étant l'un des régimes les plus tendances du moment. Décryptage.

Rédigé le , mis à jour le

Alimentation : la mode du ''sans gluten''

L'intolérance au gluten, aussi connue sous le nom de maladie coeliaque, est une vraie pathologie. Un Français sur 100 en serait atteint. Or, depuis quelques années, les magazines et de nombreux livres vantent les mérites d'un régime sans gluten. Le supprimer améliorerait tous nos problèmes de santé, laissant penser que finalement nous serions tous plus ou moins intolérants au gluten. Mais que faut-il penser de cette "tendance" ?

Il est devenu l'ennemi public numéro 1, le gluten serait la protéine à bannir de son alimentation. De plus en plus de célébrités comme Novak Djokovic, Lady Gaga ou encore Gwyneth Paltrow se sont converties à ce phénomène : le no gluten.

Perte de poids, regain de vitalité ou encore meilleure digestion, tous ne jurent que par ce nouveau régime. Dans les restaurants spécialisés dans le "sans gluten", les malades coeliaques côtoient désormais ces nouveaux adeptes.

Pour la majorité des nutritionnistes tous les arguments en faveur du no gluten n'ont pas de fondement médical comme le confirme le Dr Patrick Serog, nutritionniste : "Le no gluten peut avoir un intérêt moral. Nous sommes aujourd'hui dans une période où les personnes ont très peur de tout ce qui peut arriver dans le monde, et elles se recroquevillent sur elles-mêmes. Supprimer des aliments de son alimentation est un peu comme une nouvelle religion, c'est un peu se recentrer sur soi-même, c'est penser à soi… Et plus cela est difficile à réaliser, plus on pense à soi. Et c'est ce qui les rassure".

Même si le régime sans gluten n'est qu'un phénomène de mode, pas d'inquiétude. Il est sans danger pour la santé et ne crée pas de carences à condition bien sûr de garder une alimentation diversifiée.

En savoir plus sur l'intolérance au gluten

Sponsorisé par Ligatus