À partir de quel âge faut-il prendre des compléments alimentaires ?

A partir de quel âge une alimentation équilibrée ne suffit plus et les compléments deviennent intéressants ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Jacques Fricker, nutritionniste, et avec Mathilde Touvier, chercheuse en épidémiologie de la nutrition :

"Ce n'est pas un problème d'âge, c'est plus un problème d'alimentation. Lorsque certaines personnes mangent peu de certains aliments, elles peuvent dans ce cas prendre des compléments alimentaires. Par exemple une femme qui a des règles importantes, perd du fer et si elle mange peu de viande, elle a intérêt à prendre un complément alimentaire à base de fer. Autre exemple, une femme avant la grossesse et en début de grossesse a besoin d'avoir plus de vitamine B9 donc elle a besoin de prendre de l'acide folique ou vitamine B9 dès l'arrêt de la contraception afin d'éviter une malformation de la colonne rachidienne qui est grave. La vitamine D intervient également.

"Autre exemple, une personne âgée qui mangerait globalement peu, notamment peu de fruits et légumes parce que malheureusement quand on est âgé on mange moins, a intérêt peut-être à prendre une polyvitamine. Il faut que ce soit extrêmement ciblé, ce n'est pas un problème d'âge. Normalement avec l'alimentation, si on mange à sa faim de tout, on n'a pas besoin de compléments alimentaires sauf peut-être de vitamine D car on est presque tous carencés en automne-hiver."

"La vitamine D est le seul nutriment pour lequel on n'est pas bien sûr que l'alimentation soit suffisante car les sources en France sont assez rares. On en trouve dans certains produits laitiers enrichis, dans les poissons gras, dans certaines huiles enrichies, dans le jaune d'œuf… Mais il est vrai que la principale source en France reste l'exposition solaire en restant prudent par rapport au risque de cancer de la peau. C'est le seul nutriment pour lequel on n'est pas sûr de bien se débrouiller avec seulement l'alimentation. Pour tout le reste, une alimentation équilibrée suffit."