Urgences : comment définit-on les priorités ?

Quand un patient est accueilli aux Urgences, il est vu par une infirmière qui détermine son degré de gravité. C'est ce qu'on appelle le tri. Comment se déroule cette procédure très codifiée ? Explications.

Rédigé le

Urgences : comment définit-on les priorités ?

Le triage est l'étape cruciale dans l'organisation des Urgences. Pendant au moins dix minutes, l'infirmière dite "organisatrice de l'accueil" soumet chaque patient arrivé à un interrogatoire : quel est le motif de consultation, quel est le niveau de douleur, quels sont les antécédents et les traitements.

L'infirmière prend également les constantes du patient : pouls, tension, saturation en oxygène... Elle peut même parfois faire un électrocardiogramme. À partir de cet examen rapide, l'infirmière classe le patient selon deux notions : la gravité de son cas et sa stabilité.

L'infirmière affecte alors une couleur et un degré au patient selon une échelle de cinq, dont dépendra la rapidité de sa prise en charge. Cette méthode de tri est désormais standardisée dans les Urgences. Elle permet, sur le papier en tout cas, de réduire les délais d'attente et de mieux gérer les flux.

En savoir plus sur les Urgences

Sponsorisé par Ligatus