Une proposition de loi pour lutter contre l'ambroisie

En France, l'ambroisie se développe de façon inquiétante. Nuisible pour l'agriculture mais aussi pour la santé, cette plante très envahissante se répand aux abords des routes et des chantiers. Plusieurs parlementaires présentent aujourd'hui, mardi 23 avril 2013, une proposition de loi pour lutter contre cette mauvaise herbe.

Rédigé le

Une proposition de loi pour lutter contre l'ambroisie

Après avoir colonisé plusieurs pays d'Europe, elle poursuit son inexorable avancée en France. L'ambroisie est une mauvaise herbe au pollen très allergisant. Jusqu'alors présente en région Rhône-Alpes, elle poursuit son expansion en Aquitaine, Poitou-Charentes ou encore dans les Pays-de-la-Loire.

L'ambroisie ''nuisible pour la santé publique''

L'ambroisie "nuisible pour la santé publique"

Nuisible pour l'agriculture, cette plante est également néfaste pour la santé. Quelques grains de pollen par mètre cube d'air peuvent entraîner des réactions allergisantes chez les sujets sensibles. Ainsi, dans les régions où elle est présente, plus d'une personne sur dix y serait déjà allergique.

Survenant des mois d'août à septembre, les symptômes les plus courants sont l'écoulement nasal, la toux, la conjonctivite et parfois l'urticaire ou l'eczéma.

Un groupe d'élus proposent donc de déclarer officiellement l'ambroisie "nuisible pour la santé publique". Devant l'Assemblée nationale, ils présenteront aujourd'hui, le 23 avril 2013, une proposition de loi pour organiser la lutte contre ce végétal.

Première initiative pour limiter l'exposition à l'ambroisie : arracher la plante au mois de juin, avant sa floraison au mois d'août et la dissémination des pollens jusqu'au début de l'automne.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :