Surveiller les ronflements de la femme enceinte

Le ronflement peut être le symptôme de difficultés respiratoires qui, chez la femme enceinte, peuvent entraîner des risques pour sa santé et celle de l'enfant à naître. Selon une étude publiée début novembre 2013, dans la revue scientifique Sleep, le recours à la césarienne s'impose plus souvent aux femmes qui ronflent. Les données disponibles suggèrent par ailleurs que leurs bébés naîtraient plus fréquemment en sous poids.

Rédigé le

Surveiller les ronflements de la femme enceinte
Surveiller les ronflements de la femme enceinte

Des chercheurs de l'Université du Michigan ont interrogé 1.673 femmes étasuniennes ayant atteint le sixième mois de grossesse sur la qualité de leur sommeil. Trois mois plus tard, les scientifiques ont constaté (1) que celles d'entre elles qui ronflaient "trois nuits ou plus par semaine" avaient été beaucoup plus nombreuses à accoucher par césarienne (le risque, au moins supérieur de 20%, pourrait même être doublé pour les femmes qui ronflaient déjà avant la grossesse).

Les données disponibles suggèrent en outre un possible accroissement du nombre de bébés en sous poids à la naissance chez les femmes ronflant depuis plusieurs années. (2)

Une étude, réalisée en 2012 par les membres de la même équipe, avait révélé un accroissement du risque de pré-éclampsie associé au symptôme du ronflement chez les femmes enceintes.

Explication possible de cette corrélation : le ronflement est un signe clé de l'apnée du sommeil. Ce trouble respiratoire pourrait entraîner une réduction de l'oxygénation du sang durant la nuit, et ainsi troubler les processus du développement fœtal. Les auteurs de ces recherches recommandent donc de traiter les femmes enceintes souffrant d'apnée du sommeil à l'aide d'un système de ventilation qui maintient, durant la nuit, l'ouverture de leurs voies respiratoires.


(1) Après prise en compte des autres facteurs de risque connus.
(2) Seules 150 femmes incorporées à l'étude étant ronfleuses chroniques, le constat d'une proportion accrue (doublée) d'enfants nés en sous poids pour ce sous-groupe n'autorise pas une généralisation à l'ensemble de la population.

Source : Snoring during Pregnancy and Delivery Outcomes: A Cohort Study. L O’Brien et al. Sleep nov. 2013 doi:10.5665/sleep.3112

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :