Suicide : une consultation gratuite pour les jeunes

Plus de 10.400 personnes se donnent la mort chaque année en France. C'est le constat du dernier rapport réalisé par l'Institut de Veille Sanitaire (InVS) sur le suicide. Si ces victimes sont principalement des hommes, les femmes, elles, sont beaucoup plus nombreuses à passer à l'acte. Il y a 70.000 hospitalisations pour tentative de suicide chaque année, qui concernent souvent de jeunes adolescentes. 

Rédigé le

Entretien avec Thérèse Hannier, présidente de l'association Phare Enfants-Parents

L'association Phare Enfants-Parents et la Caisse primaire d'Assurance maladie de Paris ont mis en place un suivi psychologique gratuit en Ile-de-France, à destination des jeunes de moins de 18 ans en souffrance, pour prévenir le suicide.

"Les adolescents, précise Thérèse Hannier, présidente de l'association Phare Enfants-Parents, n'ont pas tendance à demander de l'aide. Il y a une forme de déni. C'est important que les parents ou les proches décèlent les signes de mal-être pour les orienter vers notre service". 

VOIR AUSSI :