Soins funéraires pour les séropositifs : vers une levée de l'interdiction ?

Une pétition réclamant la levée de l'interdiction des soins funéraires pour les personnes séropositives, lancée début décembre 2013, a déjà recueilli près de 80.000 signatures. Les pouvoirs publics sont pressés d'agir.

Rédigé le

Les explications de Théo Brigand, représentant de l'association Aides

C'est une discrimination au-delà de la mort... Les personnes séropositives ou porteuses d'hépatites virales sont privées de soins funéraires. Une interdiction instaurée par un arrêté de 1998 au nom du risque de contamination des thanatopracteurs, en cas de coupure ou de projection de sang.

Plusieurs associations mènent le combat depuis des années pour l'accès aux soins dits de conservation. C'est l'association les Elus locaux contre le sida (ELCS), présidée par Jean-Luc Romero, qui a lancé une pétition le 3 décembre 2013 pour réclamer à la ministre de la Santé, Marisol Touraine et au Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, la levée de l'interdiction.

Cette pétition a recueilli aujourd'hui près de 80.000 signatures, parmi lesquelles quelques personnalités comme Johnny Hallyday, Omar Sy ou encore Nikos Aliagas.

Le Conseil national du sida, s'était déjà prononcé en 2009 pour la levée de l'interdiction. Début 2012, le ministre de la Santé de l'époque, Xavier Bertrand, avait donné son feu vert. Mais depuis, rien n'a changé. Le Haut Conseil de la santé publique a également publié un avis favorable à mettre un terme à cette interdiction fin 2012.

Un rapport sur la question a été commandé par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, à l'Inspection générale de l'administration (IGA). Il devrait être rendu public très prochainement.

SIGNER

  • La pétition
    Pour la levée de l'interdiction de soins funéraires pour les personnes séropositives.

VOIR AUSSI

Sponsorisé par Ligatus