Sans ordonnances, pas de sirops

Les autorités sanitaires françaises ont décidé de soumettre à prescription médicale obligatoire tous les médicaments contenant de la pholcodine. Cette substance active est présente dans bon nombre de sirops et pourrait être un des facteurs de risque durant les anesthésies au curare.

Rédigé le

Sans ordonnances, pas de sirops
Sans ordonnances, pas de sirops

Il n'y actuellement pas de certitude, mais une étude européenne est en cours. Elle devra préciser si la pholcodine, substance active utilisée en France depuis 1960 dans le traitement de courte durée des toux sèches et des toux d'irritation, est un des facteurs de risque durant les anesthésies au curare. Rares sont les cas d'allergie au curare, mais ils peuvent prendre de dramatiques proportions lorsqu'ils se déclarent durant une anesthésie générale.

Dans l'attente de résultats de l'étude, attendus en juillet 2011, l'Agence française de sécurité sanitaire de produits de santé (Afssaps) a souhaité soumettre ce produit à prescription, afin "d'encadrer l'utilisation de ce produit" et "anticiper d'éventuelles mesures qui seraient prises aux termes de l'étude". L'Afssaps recommande aux prescrpiteurs de n'utiliser ce produit qu'en l'absence d'alternative thérapeutique.

Pour les personnes et en particulier les parents qui possèdent des spécialités à base de pholcodine dans leurs armoires à pharmacie, il est conseillé de ne pas faire d'automédication et de se rapprocher de leur médecin traitant afin d'évaluer la pertinence de l'utilisation de ce produit.

La liste des produits contenant de la pholcodine :