RTT à l'hôpital : les infirmières en colère

Les médecins hospitaliers sont heureux, mais les infirmiers sont en colère. L'accord signé par l'Etat pour régler le problème des millions de RTT accumulés par les praticiens des hôpitaux publics provoque leur indignation. Les syndicats des infirmiers dénoncent même un traitement de faveur. Le point avec Nathalie Depoire, présidente de la Coordination nationale des infirmiers.

Rédigé le

RTT à l'hôpital : les infirmières en colère

- Entretien avec Nathalie Depoire, présidente de la Coordination nationale des infirmiers, invitée du Magazine de la santé du 26 janvier 2012 -


Le problème des réductions de temps de travail était une vraie bombe à retardement. En tout, depuis la mise en place des 35 heures, 2 millions et demi de jours de RTT ont été cumulés par les médecins de l'hôpital public.

L'accord, signé le 23 janvier 2012, prévoit de rémunérer les RTT des médecins à hauteur de 300 euros, dans la limite de 80 jours par praticien. Ils pourront aussi prendre jusqu'à 20 jours de congés sur leurs RTT cumulés. En tout, les hôpitaux devront débourser jusqu'à 600 millions d'euros en quatre ans pour régler ce problème des RTT des médecins hospitaliers.

Pour les infirmiers en revanche, toujours pas d'accord signé. Et dans le projet en préparation, l'Etat prévoit beaucoup moins. Ils toucheront 80 euros brut par jour de RTT rémunérés, ce qui équivaut à peine plus au salaire d'un débutant.

Vous souhaitez réagir ?
>>
FORUM : Médecins, infirmiers, aide-soignants... la parole est à vous ! <<

En savoir plus :