Prématurité : l'inégalité face à la prise en charge

La France dispose de nombreux services de pointe pour assurer la naissance des bébés prématurés dans les meilleures conditions. Malheureusement, une fois sortis de l'hôpital, ces enfants ne sont pas toujours suivis de façon optimale.

Rédigé le

Reportage de Maroussia Renard, Marc Lavastrou et Cécile Guéry-Riquier.

Chaque année en France, près de 60.000 bébés naissent prématurément, c'est-à-dire avant la fin du huitième mois de grossesse. Pour ceux arrivés avec plusieurs semaines d'avance, l'immaturité des principales fonctions vitales s'avère souvent problématique, entraînant des troubles neurologiques, respiratoires, ou encore des difficultés d'apprentissage.

Ces différents troubles nécessitent une prise en charge spécifique tout au long de l'enfance. Toutefois, le suivi est très inégal d'une région à l'autre.

Réunis fin octobre 2013 à Paris pour les premiers états généraux de la prématurité, médecins et représentants des associations ont souhaité alerter les autorités sur ces inégalités qui peuvent avoir de lourdes conséquences sur le développement des enfants.

Si vous êtes parents de prématurés et que vous avez des questions ou besoin d'aide, vous pouvez contacter l'association SOS préma soit par Internet, soit par téléphone au 0 811 886 888.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :