Pas d'allocations ''handicap'' après 60 ans

Faire un AVC à 59 ans ou à 61 ans peut avoir de lourdes conséquences physiques, mais aussi financières. Alors que l'espérance de vie augmente, que l'âge de la retraite recule... l'état français ne considère pas le handicap de la même façon avant et après 60 ans. Une discrimination par l'âge que les associations dénoncent.

Rédigé le

Pas d'allocations ''handicap'' après 60 ans

Une réglementation absurde et des situations injustes : c'est ce que dénoncent des associations de défense des personnes handicapées. En cause, une discrimination par l'âge inscrite depuis plusieurs années dans les textes qui exclut toutes les personnes dont le handicap est constaté après l'âge de 60 ans.

Passé cet âge limite, impossible de toucher la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), une allocation versée aux personnes handicapées, afin de les aider à prendre en charge des frais comme notamment des aides humaines à domicile dont elles ont besoin. Après 60 ans, une autre allocation prend le relais, réservée à la catégorie "personnes âgées", l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA). Elle ouvre le droit à une aide humaine et domestique, mais son montant est calculé selon les ressources du foyer. Conséquence : toutes les personnes invalides n'ont pas droit aux mêmes aides.

A 64 ans Maurice, souffre de la maladie de Charcot, une maladie neurodégénérative, qui s'est déclenchée lors du passage à la soixantaine. Aujourd'hui, il est très handicapé, mais ne touche aucune aide financière pour aménager son logement, payer une aide humaine, etc. Aux yeux de la loi, cet homme est classé dans la catégorie "personnes âgées". Il est pourtant, avant cela, une personne en situation de handicap, avec des besoins spécifiques.

Les associations demandent que soit prise en compte la globalité de la situation d'une personne âgée, comme on le fait pour une personne en situation de handicap. Un débat relancé par le projet de loi sur l'autonomie des personnes âgées qui devrait entrer en vigueur au 1er janvier 2015.  

Sponsorisé par Ligatus