Médicaments traditionnels chinois : quel est le menu ?

Un parfum de mystère a tendance à planer au-dessus de la composition des médicaments traditionnels chinois. Pour y voir plus clair, des chercheurs australiens en ont passé quelques-uns au crible. Ce qu'ils y ont découvert n'est pas rassurant.

Rédigé le

Médicaments traditionnels chinois : quel est le menu ?
Médicaments traditionnels chinois : quel est le menu ?

Poudres, comprimés, gélules, flacons, préparations pour infusion… Des douaniers australiens ont saisi 15 échantillons de remèdes traditionnels chinois sous toutes leurs formes. Ils ont ensuite été soumis à l'analyse ADN par une équipe de chercheurs. Les résultats de ces analyses viennent d'être publiés dans la revue PLoS Genetics. Ils mettent en lumière la présence dans ces médicaments "traditionnels" de substances parfois illégales, et potentiellement dangereuses.

Plantes toxiques, animaux en voie d'extinction à gober

"Au total nous avons trouvé 68 familles de plantes différentes dans ces traitements qui sont des mélanges complexes", a précisé le Dr Bunce, de l'université Murdoch en Australie, principal auteur de cette étude, à l'AFP. Le problème : certaines de ces plantes contiennent des substances chimiques qui, mal dosées, peuvent être toxiques.

Et quoi d'autre ? Les auteurs ont aussi détecté la présence de traces d'animaux dont le commerce est soumis à des restrictions car classés comme espèces vulnérables, en danger d'extinction ou gravement menacées. Dont l'ours noir asiatique et l'antilope saïga.

Un étiquetage flou et trompeur

Aucune concentration ne figurait sur les étiquettes des produits saisis. Un point particulièrement gênant, en ce qui concerne les plantes toxiques au delà d'une certaine concentration. Le Dr Bunce a aussi noté que certains produits avaient des étiquettes trompeuses. L'un d'entre eux, présenté comme étant constitué à 100 % d'antilope saïga, contenait en réalité d'importantes quantités de chèvre et de mouton.

Cet étiquetage peu clair et trompeur rend difficile l'application de la loi et la poursuite des contrevenants.

L'analyse ADN pour plus de transparence

Avant la mise au point des techniques de séquençage de l'ADN, il était très difficile de déterminer les origines biologiques des ingrédients, réduits en poudre ou en comprimé, de ces produits de la médecine traditionnelle chinoise.

Mais ces technologies devraient permettre une plus grande transparence. L'auteur de l'étude croit que le séquençage de l'ADN "va permettre de procéder à des audits génétiques de ces produits médicinaux" et qu'il devrait "nettement améliorer la réglementation et le contrôle des compléments alimentaires et de la médecine alternative".

Vieille de plus de 3 000 ans, la pharmacopée chinoise compte plusieurs milliers de substances, dont environ 300 sont utilisées couramment. Et ces substances sont relativement facilement accessibles de tous. Selon les auteurs de l'étude, il est plus qu'urgent de s'y intéresser de près. "La médecine traditionnelle chinoise a une longue histoire culturelle mais aujourd'hui ses utilisateurs doivent être conscients des problèmes légaux et de santé pouvant exister avant de l'adopter", a souligné le Dr Bunce à l'AFP.

Source : Deep Sequencing of Plant and Animal DNA Contained within Traditional Chinese Medicines Reveals Legality Issues and Health Safety Concerns, PloS Genetics, 12 avril 2012

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus