Londres JO 2012 : à vos risques et périls !

Vous qui allez arpenter la capitale britannique durant les Jeux olympiques, prenez garde, il se peut que vous rencontriez quelques visiteurs indésirables... Poux, punaises de lit, bactéries et virus seront aussi de la fête au village olympique !

Rédigé le , mis à jour le

Londres JO 2012 : à vos risques et périls !
Londres JO 2012 : à vos risques et périls !

A l'occasion des Jeux olympiques qui se déroulent à Londres, la Mayo Clinic de Scottsdale aux Etats-Unis, spécialisée dans les maladies infectieuses, a édité une liste de recommandations pour prendre soin de sa santé en pareil événement.

Afin d'éviter la propagation de maladies comme la rubéole, la rougeole, la coqueluche ou encore la grippe, voici les conseils des docteurs de la Mayo Clinic pour des jeux tranquilles : vérifiez que vos vaccins sont à jour, lavez vous les mains régulièrement et respectez les règles d'hygiène dans les piscines pour éviter les mycoses et autres verrues.

Côté alimentation, faites attention à ce que vous mangez afin d'éviter les intoxications alimentaires, plus fréquentes en été. L'ingestion d'aliments contaminés par des bactéries, des virus ou des parasites, peut entraîner des infections digestives jamais très agréables. Une mauvaise conservation des aliments et/ou une mauvaise cuisson sont des facteurs de risque. Il ne s'agit pas pour autant de manger que du "bouilli", juste de garder un oeil vigilant sur son assiette.

Enfin, pour ne pas rentrer chez vous avec des voyageurs clandestins dans vos bagages, n'essayez pas tous les chapeaux des boutiques souvenirs pour ne pas finir avec des poux. De même, il est recommandé d'inspecter soigneusement sa chambre d'hôtel avant de se glisser sous les draps pour ne pas être surpris par les punaises de lits, qui provoquent piqûres et démangeaisons, et que vous pourriez rapporter dans vos valises. Ajoutons à ce petit monde le parasite de la gale qui s'attrape par contacts très proches, dans les draps ou les couvertures…

Malgré la promiscuité de centaines de spectateurs et de sportifs, le risque épidémique reste tout de même faible, inutile d'annuler votre voyage, et profitez des joies du sport de haut niveau !

Source : "The Olympics of Germs: Mayo Expert Offers Tips on Avoiding Illness in Crowds", 25 juillet 2012.

En savoir plus