Les Français vont de plus en plus chez le kiné

Les Français sont de plus en plus nombreux à avoir recours aux kinésithérapeutes. Les remboursements de ces soins sont en forte progression. Cette hausse ne peut qu'en partie s'expliquer par le vieillissement de la population et les maladies liées à l'âge, comme l'arthrose. Les généralistes n'ont plus le réflexe systématique des médicaments. Ils n'hésitent plus aujourd'hui à prescrire des séances de kinésithérapie. Les patients eux-mêmes en sont de plus en plus demandeurs.

Rédigé le

Vidéo - Des kinés de plus en plus demandés

Philippe (voir vidéo) est restaurateur. Un métier qui a des conséquences redoutables pour son dos. Depuis quelques années, Philippe se rend régulièrement chez le kiné, des séances qui permettent de soulager ses lombalgies très rapidement. Comme lui, vous êtes de plus en plus nombreux à privilégier les thérapies manuelles.

Signe de cet engouement, les remboursements de soins de kinésithérapie par l'Assurance-maladie ont augmenté de 8% entre 2012 et 2013. Ces dépenses supplémentaires ont aussi des effets bénéfiques pour l'Assurance-maladie, en évitant dans certains cas des traitements plus lourds et des journées d'hospitalisation. 

Pour faire face à la demande, le nombre de kinésithérapeutes ne cesse d'augmenter. En 2003, ils étaient 56.924 ; dix ans plus tard, ils sont plus de 75.000. A ce rythme, la France n'en forme pas suffisamment. La moitié des nouveaux kinés qui s'installent chaque année en France vient de l'étranger.

VOIR AUSSI