Le réveil après une anesthésie générale est-il très désagréable ?

On m'a dit que le réveil après une anesthésie générale était vraiment très désagréable : sensation de froid, nausées... Est-ce toujours le cas ?

Rédigé le , mis à jour le

Le réveil après une anesthésie générale est-il très désagréable ?

Les réponses avec le Dr Hawa Keita-Meyer, anesthésiste, et le Dr Aurore Marcou, anesthésiste-hypnothérapeute :

"Aujourd'hui nous avons à notre disposition des produits d'action plus courte que dans le passé. On les manie mieux parce que nous avons des modes d'administration qui ont évolué, des choses plus sophistiquées. Nous avons des anesthésies avec des cibles à atteindre qui vont être totalement adaptées aux patients. Et on a de la prévention que l'on met en place pour les nausées, vomissements post-opératoires notamment, on a des critères sur lesquels on s'appuie, on a le score d'Apfel [ndlr : score qui permet d'évaluer la probabilité d'observer des nausées et/ou vomissements post-opératoires] que l'on fait pour chaque patient. Et en fonction du score du patient, on fait de la prévention.

"On administre des molécules, des traitements pour éviter ces désagréments. C'est la même chose pour la prévention de l'hypothermie, on fait systématiquement de la prévention dès que le patient entre au bloc opératoire. Cela fait partie du confort du patient, on met une couverture chauffante, on fait ce qu'il faut pour que le réveil soit de bonne qualité."

"On anticipe aussi. On commence déjà à passer des médicaments anti-douleur pendant l'anesthésie générale de manière à ce que quand le patient se réveille, il soit déjà bien confortable."

En savoir plus sur l'anesthésie

Dossiers :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus