La sclérose en plaques est-elle héréditaire ?

Est-ce héréditaire ? Quels sont les risques d'autres maladies approchantes ou parentes ?

Rédigé le , mis à jour le

La sclérose en plaques est-elle héréditaire ?

Les réponses avec le Pr Catherine Lubetsky, neurologue au groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière :

"On fait de bonnes avancées sur la connaissance du facteur génétique. Il est clair qu'il n'y a pas de gène qui déclenche la maladie, il n'y a pas un gène causal. La sclérose en plaques n'est donc pas une maladie classiquement héréditaire. On ne transmet pas à ses enfants un gène qui va déclencher la maladie. En revanche, il y a un terrain de susceptibilité génétique à la maladie. Dans la famille d'un patient qui a une sclérose en plaques le risque de développer la maladie est un petit peu plus fréquent que dans la population générale.

"Quels sont le ou les gène(s) qui sous-tendent ce terrain de susceptibilité génétique ? Il y en a beaucoup. Depuis un ou deux ans, on a beaucoup raffiné nos connaissances sur ce terrain de susceptibilité génétique avec des analyses moléculaires à très grandes échelles internationales. Et on a observé qu'il y avait plusieurs dizaines de gènes qui sous-tendent ce terrain de susceptibilité génétique.

"On commence aussi à connaître un certain nombre de facteurs environnementaux. On dispose de quelques pistes. Il y a des facteurs liés à des virus, une infection virale qui a été contractée au moment de l'enfance ou de l'adolescence. On parle aussi du rôle du tabac dans l'apparition de la SEP qui doit toutefois être confirmé. Le tabac pourrait jouer en rôle en favorisant le déclenchement de la maladie. On parle aussi du rôle de la vitamine D qui doit aussi être confirmé. Il y a donc des facteurs environnementaux. Mais tout cela fait que pour le moment, le déclenchement de la maladie est considéré comme un mécanisme multifactoriel, donc plusieurs facteurs qui s'associent."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :