Il a conduit sans les mains !

C'est la nouvelle lubie de Google. L'imposante société californienne travaille depuis deux ans sur le prototype d'une voiture pour aveugle. Pour la première fois un malvoyant a pris place dans ce véhicule pour une sortie test.

Rédigé le

Il a conduit sans les mains !
Il a conduit sans les mains !

Il a conduit sans les mains ! Steve Mahan, un Américain déficient visuel, a récemment testé le véhicule autonome élaboré par Google. Une première. En deux ans, la voiture a fait plus de 350 000 kilomètres sur les routes du Nevada, mais toujours pilotée par un salarié de Google.

Lors de l'essai, Steve Mahan, qui a perdu 95 % de sa vision, a donc pris place dans l'engin robotisé par l'entreprise californienne pour aller au fast-food et au pressing. Sans jamais toucher au volant. Et pour cause, la voiture est conçue pour qu'elle puisse emmener son conducteur à l'endroit désiré sans aucune intervention humaine.

Et les performances de la voiture sur ce test sembleraient épatantes. La voiture s'arrête au stop : bourré de capteurs, le véhicule parvient à vérifier qu'il n'y a pas d'autres véhicules à l'intersection avant de repartir. Au drive-in, un service de vente à emporter en voiture, elle s'est positionnée à parfaite distance du micro pour que le conducteur puisse commander son repas. Et au pressing, la voiture s'est garée sur la place handicapée.

Sur toutes les sorties du véhicule, "un seul accident est à déplorer", relate le géant américain.

Pourtant les obstacles restent nombreux. Un seul Etat (le Nevada) s'est doté d'une législation autorisant les véhicules autonomes à emprunter ses routes pour des tests. Code pénal, responsabilité civile, impact sur les assurances, non-préparation des piétons... tout reste à inventer. Bref, la voiture pour aveugle avance encore à tâtons !

Image : Capture d'écran Youtube

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :