Déménager et protéger son dos

Un déménagement est une opération importante qui doit être préparée avec le plus grand soin. Vaisselle, meubles... mais également muscles et articulations, tout doit être ménagé avec précaution !

Rédigé le , mis à jour le

Déménager et protéger son dos

On a tous et toutes vécu un déménagement et pour la plupart d’entres nous, ce branle-bas de combat est synonyme de blessures au dos, aux épaules et au cou. Que ce soit en soulevant des boîtes trop lourdes, en déplaçant des meubles avec une technique inadéquate ou en transportant des objets à bout de bras, les risques sont omniprésents : pressions excessives sur les articulations, surmenage musculaire inconscient, dégradation des automatismes...

Contrairement à la croyance populaire, on ne se met pas en forme en déménageant.

Et pourtant, la solution afin d'éviter les blessures est simple : planifier à l'avance, prendre son temps et toujours garder en tête la notion de prévention avec un seul mot d’ordre : la posture !

Première posture pour déplacer des charges !

Marcher avec une grosse charge entraîne le haut du dos vers l’arrière et le bassin vers l’avant, ce qui met une pression importante sur la région lombaire.

La technique est de saisir la charge en la répartissant dans les bras (les épaules basses), l’abdomen et les cuisses, tenez la charge le plus près possible du corps, et évitez à tout prix de cambrer le torse vers l’arrière. Si possible, appuyez la charge sur les cuisses. La seule façon de maintenir la colonne lombaire intacte est de plier les genoux, il faut en effet marcher les genoux ouverts et pliés "en canard", même si un(e) charmant(e) demoiselle/jeune homme nous regarde.

Deuxième posture pour apprendre ou réapprendre à s’accroupir !

Deux méthodes :

  • A l’aborigène : pieds écartés plus largement que les épaules, les genoux fléchis et ouverts (la rotule bien alignée au-dessus de la cheville), descendez lentement en gardant le dos droit, bassin en antéversion (bas du dos creusé). Posture adéquate pour saisir un objet à deux mains (plante en pot, enfant, sac de terre…), rapprochez l’objet le plus près du corps pour que le centre de gravité se situe au dessus des pieds. Repoussez le sol fermement des jambes pour se hisser tout en gardant le bassin en avant. (À éviter dans le cas d’une hernie discale).
  • En génuflexion : avancez le pied gauche et déposez le genou droit au sol derrière en parallèle. S’assurer que le genou surélevé se trouve bien au-dessus de la cheville. S’aider dans la descente en posant la main gauche sur le genou, la main droite devient disponible pour saisir l’objet. Relevez-vous en repoussant le genou de la main. Toujours garder le dos droit. Alternez régulièrement les jambes s'il y a plusieurs objets. Exercez-vous en vous abaissant jusqu’à la moitié du chemin, puis totalement en appui sur une table puis en appui sur le genou.

Si vous avez toujours mal à la fin du déménagement 

Si vous ressentez des douleurs après avoir déménagé, appliquez de la glace sur la région douloureuse pendant 10 à 15 minutes. Ensuite, reposez-vous pendant quelques heures. Attention à l'application de chaleur. Cela pourrait faire augmenter l'inflammation. Répétez plusieurs fois l'application de glace dans la journée. Si l'inconfort persiste plus de trois jours, consultez votre médecin.

Pour les adultes : gardez l’ensemble des muscles (profonds et superficiels) du corps tonique.

Pour les seniors : ralentissez la perte de force musculaire et gardez de bons reflexes par un équilibre optimal.