Cœur artificiel : 12 jours après la greffe, le patient ''se porte bien''

Le Français de 75 ans, premier patient à porter un cœur artificiel Carmat, est "dans un état satisfaisant", "mange normalement" et "a pu s'asseoir trois heures", ont indiqué le 30 décembre 2013 ses médecins dans un communiqué.

Rédigé le

Cœur artificiel : 12 jours après la greffe, le patient ''se porte bien''
Cœur artificiel : 12 jours après la greffe, le patient ''se porte bien''

"Le malade s'alimente normalement et a pu, hier après-midi, passer sans gêne notable trois heures dans un fauteuil en présence de sa famille", notent le professeur Alain Carpentier, concepteur du projet du cœur Carmat, et le professeur Christian Latrémouille, dans un communiqué émanant de l'hôpital européen Georges-Pompidou (APHP), où le patient avait reçu ce cœur artificiel, le 18 décembre.

"Ses fonctions biologiques se normalisent progressivement", précisent-ils.

Douze jours après l'implantation, "l'état du malade est jugé très satisfaisant par l'équipe de réanimation conduite par les docteurs Denis Méléard et Fazia Boughenou et par son cardiologue, le professeur Michel Desnos", selon le communiqué.

"Le cœur artificiel fonctionne normalement, répondant sur un mode totalement automatique aux besoins de l'organisme sans qu'aucun ajustement manuel ait été nécessaire."

"La prothèse n'a nécessité aucun traitement immunosuppresseur [anti-rejet, NDLR] malgré l'origine animale des matériaux bioprothétiques utilisés pour assurer une bonne comptabilité avec le sang", poursuivent les professeurs Carpentier et Latrémouille.

Le professeur Daniel Duveau, qui avait réalisé l'intervention avec Christian Latrémouille, avait annoncé le 29 décembre dans Le Journal du Dimanche que le patient se portait "aussi bien que possible".

Un nouveau bulletin devrait être publié le 6 janvier 2014.

 

Pour en savoir plus sur le cœur artificiel

Pour en savoir plus :

Sponsorisé par Ligatus