1. / Sexo
  2. / Pratiques et libido
  3. / Orgasme

L'orgasme sec, le plaisir sans l'éjaculation

On parle d'orgasme sec lorsque le plaisir arrive à son sommet sans se solder par une éjaculation. Une situation souvent frustrante pour les hommes, habitués à voir dans le sperme le témoin concret de leur virilité, et pour leurs partenaires aussi.

Rédigé le

L'orgasme sec, le plaisir sans l'éjaculation
Crédit photo : Alessandro Biascioli/Fotolia

Une cause d'orgasme sec est aussi fréquente que plaisante : de nombreux rapports ! Si l'homme éjacule très souvent durant une courte période, l'organisme se trouve "en rupture de stock". Une expression triviale qui signifie que le corps n'a pas eu le temps de reconstituer le sperme, ce qui sera le cas au bout d'un jour ou deux... C'est bien évidemment temporaire et ne doit pas entraîner la moindre inquiétude. Ce phénomène touche plus naturellement les hommes jeunes car leur période réfractaire (le temps incompressible après une éjaculation pour avoir une nouvelle érection) est plus courte que chez les hommes plus âgés. Ils peuvent donc avoir davantage d'éjaculations rapprochées. Parfois, le fait de jouir sans éjaculer est volontairement recherché par certains hommes, qui font appel à certaines techniques issues du tantrisme pour conserver leur sperme, tout en ayant du plaisir, ce qui leur permet de poursuivre leur ébat plus longtemps...

Plusieurs causes médicales

Parmi les causes médicales, on retrouve la chirurgie de la prostate, avec en tête la prostatectomie radicale ou l'ablation conjointe de la vessie et de la prostate (ablations qui comportent également le retrait des glandes séminales). Or la prostate et les glandes séminales produisent la très grande majorité du liquide séminal, qui constitue le sperme. La chirurgie de l'adénome de la prostate peut aussi conduire à un orgasme sec mais par le biais d'un autre mécanisme : l'éjaculation rétrograde. Le sperme se dirige alors vers la vessie au lieu de sortir du corps par l'urètre lors de l'activité sexuelle ; il sera mélangé aux urines.

Certaines maladies lésant les nerfs peuvent aussi être en cause, comme la sclérose en plaques ou le diabète. Autres explications possibles : les médicaments, comme certains antidépresseurs et alpha-bloquant, la radiothérapie au niveau du bassin et les obstructions des canaux par lesquels chemine le sperme.

Bonne nouvelle pour les hommes, l'orgasme sec n'est pas douloureux et le plaisir est habituellement conservé. Mais l'absence d'éjaculation est perturbante lorsque l'on a connu toute sa vie cette manifestation visible et elle laisse souvent en plein désarroi leur partenaire, ce qui justifie d'en parler à son médecin pour être accompagné.

Oser en parler

Cette consultation permettra de déterminer l'origine et de la soigner quand un traitement est possible (avec une adaptation des posologies ou un changement de molécule, voire une chirurgie quand elle est possible). Bien souvent, ce n'est pas le cas mais il sera déjà rassurant d'entendre un médecin dédramatiser l'absence d'éjaculation et rassurer sur les capacités à ressentir du plaisir. Dans le cas de la prostatectomie ou de l'éjaculation rétrograde, le suivi des patients concernés a montré qu'un "homme averti en valait deux" et qu'il vivait nettement mieux la situation lorsqu'il avait été prévenu, avant l'opération. L'information est donc assurée la plupart du temps par les urologues. 

L'orgasme sec pose problème aux hommes qui désirent un enfant. Un recours à un spécialiste de la fertilité est alors nécessaire pour accompagner ce projet de paternité : il est possible de récupérer quelques spermatozoïdes dans les urines, dans l'épididyme ou encore dans un testicule, pour qu'ils fécondent l'ovule.

Attention, une très faible quantité de sperme pouvant être émise, l'affection ne dispense pas de préservatif avec une nouvelle ou un nouveau partenaire  ! Qui protègera de surcroit des infections sexuellement transmissibles…