1. / Sexo

La sexualité en 9 lettres : U pour Ustensiles du sexe (sextoys)

La lettre U fait la part belle à l'aspect ludique de la sexualité et donne l'occasion de parler des sextoys, ces ustensiles du sexe... Qui les utilisent ? Quels sont les bienfaits et les risques ?

Rédigé le , mis à jour le

La sexualité en 9 lettres : U pour Ustensiles du sexe (sextoys)
La sexualité en 9 lettres : U pour Ustensiles du sexe (sextoys)

Un sondage réalisé en 2017 par l'IFOP* levait le voile sur l'utilisation des sextoys en France. Près d'1/4 des Français ont utilisé un sextoy au moins une fois en 2016. Près d'une Française sondée sur 2 en a utilisé au moins une fois dans sa vie (contre 9% en 2007, source IFOP). L'usage reste toutefois occasionnel : à peine 13% des femmes et 11% des hommes en ont utilisé au cours du mois précédent. Du côté des hommes, près d'un homme sur 2 en a déjà utilisé au moins une fois dans sa vie.

Les sextoys contribuaient au bien-être sexuel pour 2/3 des sondés (65% des hommes et 67% des femmes). Contrairement aux idées reçues, leur utilisation se fait davantage à 2, à raison de 45% des utilisateurs, plutôt qu'en solo (29%). Le jouet est alors davantage utilisé pour renforcer l'aspect ludique et érotique de la relation, plutôt que pour avoir un orgasme.

Plus les femmes avaient eu de partenaires sexuels et plus elles étaient nombreuses à utiliser un sextoy - 73% avec plus de 10 partenaires contre 5% chez celles qui n'en avaient eu aucun. Le nombre de rapports par semaine favorisait l'usage : 63% de celles qui avaient plus de 3 contre 38% de celles qui n'en avaient aucun. En revanche, plus leur couple était ancien, moins elles utilisaient de sextoys, ce qui peut s'expliquer par un effet générationnel.

Les facteurs favorisant l'usage chez les hommes étaient les suivants : le nombre de partenaires (15% de ceux qui avaient eu plus de 10 partenaires avaient déjà utilisé un sextoy, contre 3% de ceux qui n'avaient jamais eu de partenaire) ; le nombre de rapports par semaine en avaient déjà utilisé : 59% des hommes ayant plus de 3 rapports par semaine et 15% de ceux qui n'en avaient aucun ; l'orientation sexuelle : 61% des homosexuels contre 45% des hétérosexuels.

Les bienfaits des sextoys

Les sextoys injectent un peu de variété dans la vie sexuelle et dans les stimulations. Comme elles sont très intenses et ciblées, elles favorisent le plaisir et l'accès à l'orgasme ; les sextoys peuvent être très intéressants chez les femmes qui ont du mal à avoir un orgasme. Ils font découvrir d'autres façons d'avoir un orgasme : en stimulant uniquement le clitoris, en utilisant un "spécial point G", ou avec un sextoy qui associe des deux.

Du côté masculin,  les cockrings permettent de renforcer l'érection pour les cockrings, à ne pas utiliser plus de 30 minutes. Les masturbateurs offrent des sensations différentes et parfois explosives. Les stimulateurs prostatiques élargissent les sensations en facilitant l'orgasme prostatique... et les plugs anaux ajoutent une stimulation érotique.

Dans les couples, ces jouets sexuels amènent un côté ludique et érotique. Pour hommes, pour femmes, pour couples, il y en a pour tous les goûts quand on veut les utiliser à deux : du vibromasseur vaginal ou prostatique, au cockring qui peut être équipé d'un stimulateur clitoridien à la ceinture-god qui permettra une pénétration du partenaire... Les sextoys sont variés et injectent de la nouveauté et du jeu dans la sexualité, deux facteurs primordiaux.

En couples hétérosexuels, certains hommes se sentent parfois menacés, avec la crainte inconsciente d'être "remplacé" ou certaines femmes par un masturbateur. Dialoguer et rassurer sont deux réponses fondamentales.

Les risques des sextoys

Un sextoy peut transmettre des infections sexuellement transmissibles lorsqu'on le partage avec son/sa partenaire, sans le laver. De l'eau et du savon suffisent ou un spray nettoyant pour sextoy. Il est également déconseillé de l'utiliser dans l'anus puis dans le vagin sans le laver car il apporterait des germes intestinaux dans le vagin et déstabiliserait la flore vaginale. Avec à la clé mycose et autres infections... Il est aussi possible de mettre un préservatif sur le sextoy et d'en changer lorsque le/la partenaire l'utilise, ou que l'on change d'orifice.

Utiliser un sextoy si c'est uniquement pour faire plaisir à son ou sa partenaire, risque d'entacher le plaisir et de ne pas rendre l'expérience concluante. Comme pour toute pratique, un vrai désir maximisera les chances de plaisir...

Les femmes qui utilisent en permanence des sextoys vibrants clitoridiens lorsqu'elles se masturbent, risquent d'habituer leur corps à ce type de sensations pour accéder à l'orgasme. Comme elles sont plus intenses qu'avec les doigts ou une langue, le clitoris peut devenir un peu moins réactif aux stimulations humaines. Il suffit de varier les plaisirs pour éviter ce problème...

A lire sur 100% psycho-sexo : Les sextoys en folie

*Sondage IFOP Les Français et les sextoys, portant sur 2012 personnes âgées de 18 à 69 ans.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr