1. / Sexo
  2. / Contraception

L'examen de la glaire cervicale comme méthode de contraception ?

Est-ce que l'examen de la glaire cervicale est une méthode fiable de contraception ?

Rédigé le , mis à jour le

L'examen de la glaire cervicale comme méthode de contraception ?

Les réponses du Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue :  

"Non l'examen de la glaire cervicale n'est pas une méthode fiable de contraception. Cette méthode s'appelle la méthode Billings. John et Evelyn Billings, couple d'Australiens, avaient essayé d'améliorer la méthode Ogino. Avec la méthode Ogino, on repérait le moment de l'ovulation et on s'organisait pour avoir des rapports avant afin qu'il n'y ait pas de risque. Mais il y a beaucoup de bébés Ogino dans le monde, donc ce n'est pas une méthode efficace sur le plan de la contraception.

"La méthode Billings est plus scientifique. Au moment de l'ovulation, la femme, par le biais du col de l'utérus, laisse sécréter de la glaire. La glaire est comparable à du blanc d'œuf. Cette glaire coule et arrive jusqu'à l'orifice de la vulve. Les femmes, expertes de cette méthode, vont saisir avec deux doigts, comme une pince, un peu de glaire. En étirant les doigts, si la glaire est filante, il s'agit d'une bonne glaire. Quand on est médecin, gynécologue, et qu'on a l'habitude, parfois il faut un peu de temps pour savoir si c'est bien filant ou non. Si on le fait soi-même, ce n'est pas du tout évident. De plus, si la femme a d'autres sécrétions les pistes sont brouillées. Donc ce n'est pas une bonne méthode de contraception."

En savoir plus :

 

Sponsorisé par Ligatus