1. / Se soigner
  2. / Violences
  3. / Viol, agression sexuelle

Où commence l'inceste ?

Où commence l'inceste, et quels traumatismes laisse-t-il ? Peut-on parler d'inceste quand il n'y  a pas de pénétration ?

Rédigé le , mis à jour le

Où commence l'inceste ?

Les réponses avec le Dr Aurore Sabouraud, psychiatre, et avec Isabelle Aubry, présidente de l'association internationale des victimes de l'inceste :

"L'inceste est un viol et le viol est défini par la pénétration. L'inceste est réalisé par une personne proche de l'entourage, plutôt familial. On parle aussi de climat incestueux, on y trouve la violence, la négligence, les agressions sexuelles. On parle de climat incestueux avec des menaces, des gestes, des attouchements, des réflexions… ce sont des comportements très violents qui ont aussi un impact durable.

"Très souvent, les personnes viennent en consultation et n'ont pas le souvenir de viol, d'agression sexuelle donc ils pensent ne pas avoir subi d'inceste mais quand on les observe, quand on écoute leur récit, on retrouve la violence, la menace, les injures, la féminisation de l'enfant… et tout cela provoque des troubles importants du développement de l'enfant, de l'adolescent qui vont perdurer jusque dans sa vie d'adulte. Quand on parle d'inceste, il faut qu'il y ait un lien de parenté."

"Pour notre association, l'association internationale des victimes de l'inceste, l'inceste désigne tout acte de nature sexuelle. Dans un climat incestueux, on retrouve : le fait de dormir avec son enfant jusqu'à un âge prolongé, le fait de prendre des bains avec lui, d'avoir des rapports sexuels devant son enfant, de raconter sa vie sexuelle à son enfant… Tout cela est intrusif, on rentre dans l'intimité de l'enfant et cela est violent."

"Ne pas mettre de verrou dans la salle de bain en fait aussi partie. Ce sont des choses qui paraissent pas du tout importantes mais elles mettent l'enfant dans un climat d'insécurité."

"On impose une sexualité non désirée pour son âge."

Sponsorisé par Ligatus