1. / Se soigner
  2. / Vaccins
  3. / Vaccin contre la grippe

La vaccination bientôt obligatoire pour les soignants?

A peine 26% des soignants se font vacciner. Quels sont les risques pour les patients?

Rédigé le

La vaccination bientôt obligatoire pour les soignants?

Soins, prise de sang, toilette des patients… autant de gestes que les soignants pratiquent au quotidien. Ces nombreux contacts sont une aubaine pour la grippe. Le virus qui se transmet par les voies respiratoires peut donc se propager rapidement. Pour le Dr Benjamin DAVIDO, infectiologue à l'Hôpital Raymond POINCARE, la vaccination des soignants est d’utilité publique. Il défend le principe de bénéfice collectif et déplore que, trop souvent, le soignant s'arrete au fait qu'il n'a pas été malade l’année passée et qu'il n'aurait donc pas de risque de transmettre la grippe.

Il ajoute : "On sait qu’il y a des formes où les gens peuvent avoir des signes de rhino banals avec le nez qui coule et qui peuvent s’assimiler à un virus lambda mais qui sont d’authentiques grippes. Ils risquent donc de contaminer le personnel et d’autres patients ». Malgré cette réalité et les efforts du gouvernement pour faciliter la vaccination, le taux de couverture vaccinale des professionnels de santé n’est que de 26%.

A lire aussi : Pourquoi le vaccin contre la grippe a-t-il doublé ? 

Incertitudes sur le contenu, effets indésirables, remise en cause de son intérêt … la méfiance autour du vaccin contre la grippe n’épargne pas les soignants. Le Sénat a adopté un amendement au projet de budget de la Sécurité sociale qui propose « une expérimentation pour rendre obligatoire la vaccination contre la grippe » pour les soignants. 

 

 

Sponsorisé par Ligatus