1. / Se soigner
  2. / Vaccins
  3. / Vaccin contre la grippe

Grippe : la composition du prochain vaccin est connue

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déterminé la composition du vaccin contre la grippe pour l’hiver 2019-2020. Il protègera contre quatre types de virus, soit deux de plus que cette année.

Rédigé le

Grippe : la composition du prochain vaccin est connue
Photo ©Artur Marciniec - Fotolia

Tout est prêt pour la fabrication du prochain vaccin contre la grippe. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé le 22 mars 2019 que la composition du vaccin qui sera administré à l’hiver 2019-2020 dans l’hémisphère Nord avait été déterminée.

Quatre types de virus A et B dans le vaccin

Précisément, ce vaccin protègera contre quatre types de virus dont deux virus de type A et deux virus de type B : un virus de type A(H1N1) prélevé en 2018 à Brisbane (Australie), un de type A(H3N2) prélevé en 2017 dans le Kansas (États-Unis), un de type B prélevé en 2017 au Colorado (États-Unis) et un de type B prélevé en 2013 à Phuket (Thaïlande).

Mais comment cette composition a-t-elle été décidée ? Deux fois par an, en février pour l'hémisphère Nord et en septembre pour l'hémisphère Sud, l'OMS parie sur les virus qui circuleront l'hiver suivant, pour déterminer la composition d’un vaccin adapté à l’avance. Pour cela, l'OMS analyse les données de ses centres nationaux de la grippe, répartis dans une centaine de pays et qui surveillent la circulation des virus durant la saison en cours. Plus les virus choisis pour composer les vaccins correspondent à ceux qui circuleront l'hiver prochain, plus la vaccination sera efficace.

Les virus de la grippe évoluent constamment

En effet, les virus de la grippe évoluent constamment et ceux qui circulent une année donnée ne seront donc pas forcément ceux qui circuleront la suivante. C’est pourquoi il est primordial de modifier le vaccin – et de se vacciner – tous les ans.
Et si le vaccin est annoncé si tôt dans l’année avant la prochaine saison grippale, c’est parce que le processus de fabrication de l’injection par les laboratoires pharmaceutiques prend plusieurs mois. Dans le cas du vaccin contre la grippe, ce mécanisme doit notamment passer par une phase de culture des virus dans des œufs de poule.

A lire aussi : Grippe : comment fabrique-t-on le vaccin ?

Pour l’épidémie 2018-2019, le vaccin contre la grippe ne protégeait que contre deux des quatre types de virus inscrits dans la composition du vaccin de l’an prochain : un virus A(H1N1) et un virus A(H3N2). Selon le bulletin hebdomadaire de Santé publique France publié le 20 mars 2019, les résultats disponibles font état, pour le vaccin 2018-2019, d’une efficacité vaccinale chez l’ensemble des personnes à risque de 67% contre le virus A(H1N1) et de 31% contre le virus A(H3N2). L’épidémie de grippe est désormais terminée en France métropolitaine depuis la semaine du 11 mars et 7.200 décès seraient attribuables au virus.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr