1. / Se soigner
  2. / Médicaments

Observance : bien suivre son traitement, c'est important !

Respect de son traitement médicamenteux, suivi des règles hygiéno-diététiques, présence aux consultations médicales… Quand on est atteint d'une maladie chronique, une vraie discipline s'impose : c'est ce qu'on appelle l'observance. L'observance est la clé du succès d'une thérapie médicamenteuse, et pourtant nombreux sont les patients à ne pas la respecter.

Rédigé le , mis à jour le

Observance : bien suivre son traitement, c'est important !
Observance : bien suivre son traitement, c'est important !
Sommaire

Maladies chroniques : les enjeux d'une bonne observance

La relation de confiance avec son médecin est une des clés de l'observance

L'observance est la clé du succès d'une thérapie médicamenteuse. Mais de nombreux patients ne la respecte pas. En moyenne, l'observance est inférieure à 50% dans les maladies chroniques. Certaines pathologies affichent des taux de non-observance parfois préoccupants : par exemple 50% des diabétiques oublient de prendre leurs comprimés au moins deux fois par semaine.

En France, la non-observance serait à l'origine d'un million de journées d'hospitalisation, et de 8.000 décès par an. Elle représente aussi un surcoût d'environ deux milliards d'euros pour l'Assurance maladie.

Comprimés, injections, pommades diverses… Les maladies chroniques nécessitent souvent des traitements complexes. Ghislaine souffre d'une polyarthrite rhumatoïde, une maladie inflammatoire des articulations, depuis plus de vingt ans. Elle a eu du mal à observer son traitement.

Patients-experts : des patients parlent aux patients

L'objectif des groupes de discussion est d'amener les malades à mieux se prendre en charge et à mieux vivre la maladie

Il n'est pas toujours facile d'évoquer le poids de l'observance sur la vie quotidienne avec son médecin. Pour l'aborder librement, des groupes de discussion animés par des "patients-experts" sont mis en place. Les patients-experts ont suivi une formation spécifique pour conseiller les autres patients.

Activité physique, alimentation équilibrée, suivi du traitement… Chez les personnes diabétiques, l'observance de ces trois règles est essentielle. Après leur cours de sport hebdomadaire, les participants se regroupent pour parler de leur maladie. Une discussion animée par un malade. L'expérience vécue par le malade-expert montre aux participants l'importance de ne pas craquer et de bien respecter son traitement.

Cet instant de partage permet de surmonter les moments de découragement, les doutes, les interrogations liées à la maladie. En plus d'un soutien collectif, ces discussions sont l'occasion de récolter de précieux conseils pour mieux supporter les contraintes du diabète. S'ils ne remplaceront jamais le médecin, ces groupes de discussion permettent aux participants d'affronter leur maladie avec moins de crainte et plus de force.

Pour savoir si un groupe de discussion pour patients diabétiques existe près de chez vous, vous pouvez consulter le site de l'Association Française des Diabétiques.

L'importance de l'éducation thérapeutique

À Paris, certains services hospitaliers ont mis en place un programme d'éducation thérapeutique. Les patients qui en bénéficient sont reçus en entretien individuel par des médecins et des pharmaciens. Objectif : les aider à mieux comprendre l'intérêt de leur traitement et les sensibiliser à la question de l'observance.

Ces ateliers ont eu lieu dans le cadre d'un programme expérimental aujourd'hui terminé. Ces entretiens individuels devraient toutefois se généraliser d'ici quelques mois dans la plupart des hôpitaux français.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus