1. / Se soigner
  2. / Affaires, justice
  3. / PIP

Prothèses PIP : les premiers retraits ont commencé

Alors qu'en Allemagne une première plainte pénale a été déposée par une patiente contre un chirurgien et un organisme de certification de dispositifs médicaux, en France, les premières patientes porteuses d'implants PIP passsent au retrait.

Rédigé le , mis à jour le

Prothèses PIP : les premiers retraits ont commencé

Perrine Dutreil et Alexandre Delaval se sont rendus à l'Institut Curie, à Paris, spécialisé dans la lutte contre le cancer du sein, où ont été posés près de 1 000 implants PIP.

PIP, la société française de Jean-Claude Mas, était la seule à proposer sur le marché des implants asymétriques, très utiles dans le cadre des reconstructions du sein après un cancer. Pour ces femmes qui ont du combattre la maladie, l'affaire PIP crée un sentiment de double peine, d'où la mobilisation des services et hôpitaux spécialisés dans la lutte contre le cancer. 

En savoir plus