1. / Se soigner
  2. / Affaires, justice

Nancy : une enquête ouverte après la mort suspecte d'un enfant

Une enquête judiciaire a été diligentée pour homicide involontaire, suite au décès le 1er mai d'un enfant de 4 ans au CHU de Nancy. Les premières conclusions de l'autopsie semblent pencher vers la thèse du surdosage médicamenteux.

Rédigé le

Nancy : une enquête ouverte après la mort suspecte d'un enfant
Entrée du CHU de Nancy, façade de l'hôpital d'adultes de Brabois DR - Spéculos

"Une information a été ouverte, nous ne sommes qu'au début des investigations", a indiqué à l'AFP Thomas Pison, procureur de Nancy, suite au décès de Timéo, 4 ans à l'hôpital de Nancy. Le 30 avril, l'enfant avait été admis au service de réanimation de l'hôpital et est décédé peu de temps après avoir reçu un traitement médicamenteux. Après l'autopsie effectuée le 2 mai et les résultats préliminaires des examens toxicologiques, les enquêteurs semblent privilégier la piste d'une erreur de dosage médicamenteux.  

Depuis le début du mois d'avril, le jeune garçon souffrait d'une maladie cardiaque qui lui imposait une prise en charge médicamenteuse assez lourde. "Nous mettons actuellement tout en oeuvre pour faire la lumière sur les circonstances de ce drame et nous collaborons activement à l'enquête qui a été ouverte en relation avec les autorités compétentes", indique l'hôpital dans un communiqué. De nouvelles analyses scientifiques, diligentées par le procureur, sont en cours pour déterminer les circonstances exactes du drame.