1. / Se soigner
  2. / Affaires, justice

En Allemagne, un infirmier soupçonné d’avoir tué six de ses patients

Il a été arrêté à Munich en début d'année. Il aurait tué certains de ses patients par injection d'insuline.

Rédigé le

En Allemagne, un infirmier soupçonné d’avoir tué six de ses patients
Il a avoué avoir administré de l'insuline sans raison

Pour la seconde fois en Allemagne, un infirmier est accusé de meurtres en série… Cette fois-ci, c’est un homme de 36 ans, pour l’instant anonyme, qui aurait administré de l'insuline à des patients âgés, sans raison médicale. Infirmier à domicile, il aurait également dérobé des objets chez ses victimes présumées, et il est soupçonné de trois tentatives de meurtre, d'après la police et le parquet.

Il avait déjà fait de la prison

Selon les enquêteurs, le trentenaire a avoué avoir administré de l'insuline, mais sans intention de tuer ses patients. Il a par ailleurs admis avoir fouillé leur domicile pour les voler. Pour le moment, la police poursuit ses investigations dans toutes les zones où cet infirmier a exercé (68 en tout). En 2015, il avait déjà fait de la prison en Pologne.

Cette affaire rappelle étrangement le cas Niels Högel. Cet ancien infirmier allemand, actuellement en procès, a avoué avoir tué 100 patients. Le nombre total de ses victimes pourrait néanmoins s’élever à plus de 200. Pendant cinq ans, il a intentionnellement injecté des médicaments à ses patients pour provoquer un arrêt cardiaque et tenter de les ranimer, le plus souvent sans succès. Ses motifs : son désir de briller devant ses collègues en montrant ses talents de réanimation, et "l'ennui", selon le parquet. Son expertise psychiatrique a révélé des troubles narcissiques et une peur panique de la mort.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus