Des plantes pour mieux respirer : les bienfaits des huiles essentielles ?

Pour bien respirer en période hivernale, j'utilise en diffusion dans la maison de l'huile essentielle d'eucalyptus, qu'en pensez-vous ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Laurent Chevallier, botaniste :

"Utiliser l'huile essentielle d'eucalyptus en diffusion dans la maison est une très bonne idée. On peut donc utiliser l'eucalyptus mais on peut aussi associer la lavande, le pin… Il faut en revanche faire attention de ne pas en mettre dans la chambre d'un nourrisson mais pour la maison, c'est une excellente idée. Il en existe déjà préparées, il suffit alors de diffuser. Et il y a d'autres diffuseurs pour lesquels on rajoute soi-même un peu les huiles essentielles.

"L'eucalyptus est bon sur le système respiratoire car c'est un antiseptique. La plupart des huiles essentielles sont des antiseptiques. Il peut aussi agir sur les muqueuses donc sur les virus, sur les bactéries… Elles ont aussi un peu des propriétés anti-inflammatoires donc elles décongestionnent les muqueuses. Elles sont donc très intéressantes.

"Elles n'ont pas un effet antiseptique sur toutes les bactéries mais elles ont un effet antiseptique. On utilise de plus en plus les huiles essentielles un peu comme les antibiotiques mais il faut être très prudent puisque toutes les huiles essentielles ne marchent pas sur tous les microbes. En théorie, il faudrait faire un aromatogramme comme un antibiogramme, c'est-à-dire vérifier quelles sont les huiles essentielles qui marchent. On utilise l'antibiogramme dans des situations très spécifiques, c'est-à-dire quand il y a une résistance aux antibiotiques quand on est en bout de traitement. Parfois on peut être amené à utiliser des huiles essentielles mais de façon extrêmement rigoureuse.

"Utiliser les huiles essentielles en réanimation est une réflexion qui est menée et notamment pour les infections nosocomiales. Des expériences sont menées dans les hôpitaux pour évaluer l'impact de la diffusion des huiles essentielles. Pour le moment, c'est un peu marginal mais une réflexion est actuellement menée dans ce sens."

Nota bene de la rédaction : attention en cas d'asthme, un avis médical est nécessaire avant l'usage d'huiles essentielles.

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :