Qui a découvert la cortisone ?

La cortisone est le traitement de référence contre l'eczéma. Avant d'être un traitement, c'est une hormone que tout le monde sécrète grâce à une petite glande située au-dessus des reins. Retour sur sa découverte.

Clémentine Brault
Rédigé le
Le vaccin en pharmacie
Le vaccin en pharmacie  —  Le Mag de la Santé - France 5

Connaissez-vous le point commun entre un bœuf, un pilote nazi et le peintre Raoul Dufy ? Tous les trois ont participé de près ou de loin à la découverte de la cortisone.
Tout commence avec le bœuf en 1933. L’animal intéresse de près deux chercheurs, Tadeus Reichstein et Edward C. Kendall.

Une histoire de hasard

Ils font des expériences sur les bovins, et plus précisément sur leurs glandes surrénales, situées juste au-dessus des reins. Ils en extraient une substance inconnue qu’ils appellent composé E.

En 1941, les services secrets américains ont un scoop, les aviateurs allemands seraient capables de voler à très haute altitude, et cela, sans masque à oxygène. C’est faux, mais à l’époque, l'idée persiste que c’est grâce à ce fameux composé E.

L'Américain Kendall est appelé à la rescousse, il accélère ses recherches et perce le mystère du composé E qui devient la cortisone.

Quant au peintre Raoul Dufy, il est parmi les premiers à tester la cortisone. Il le doit au rhumatologue Philip Hensch. Le médecin a l’intuition de donner de la cortisone à une de ses malades souffrant de polyarthrite rhumatoïde. Elle est quasiment guérie, c'est un miracle. Le peintre Dufy, qui souffrait de la même pathologie, a dédié à ce médicament un tableau tant il lui était reconnaissant !

Un prix Nobel en 1950

L’histoire se termine par un prix Nobel, décerné en 1950 à ces trois hommes qui ont permis la découverte de l’anti-inflammatoire et de ses dérivés, les dermocorticoïdes. Ils sont devenus incontournables dans le traitement de nombreuses pathologies, dont l’eczéma

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !