Que révèle la couleur de vos urines ?

Si elle est habituellement jaune, l'urine peut prendre les couleurs de l'arc-en ciel ! Sa teinte est influencée par une maladie, certains aliments, la prise de médicaments ou encore la quantité de liquides absorbée.

Dr Charlotte Tourmente
Dr Charlotte Tourmente
Rédigé le
Que révèle la couleur de vos urines ?

Contrairement à ce que l'on imagine, la couleur poussin des urines est soumise à des variations conséquentes, allant de l'incolore au noir, en passant par une dizaine de teintes. Que signifie chacune d'entre elles ?

Urine jaune très clair ou très foncé

L'urine diluée est quasiment incolore ou jaune très pale : si elle est quasiment transparente, cela signifie que l'on boit un peu trop.   

À l'inverse, une urine très concentrée est jaune foncé et traduit un manque d'hydratation

Il est recommandé de boire entre 1 et 1,5 litre d'eau par jour. Plusieurs médicaments foncent également la couleur des urines, comme deux antibiotiques, le métronidazole et la nitrofurantoïne ou la chloroquine, un antipaludéen.      

Urine orange

Une urine très foncée, voire orange, peut traduire un trouble du foie ou de la vésicule biliaire, notamment si les conjonctives des yeux et la peau sont jaunes. Il s'agit d'un ictère, plus connu sous le nom de jaunisse.   

Certains médicaments sont aussi responsables de cette couleur orangée, comme la sulfasalazine, à l'action anti-inflammatoire ou la phénazopyridine, prescrite en cas de brûlures urinaires.      

Urine bleue ou verte

Certains colorants alimentaires peuvent teinter de vert l'urine, tout comme plusieurs médicaments tels que l'amitriptyline, un antidépresseur, l'indométacine, un anti-inflammatoire ou encore le propofol, un anesthésique.

Des affections sont aussi en cause, telles qu'une infection urinaire par une bactérie de la famille des Pseudomonas, ou une hypercalcémie, c'est-à-dire une quantité trop élevée de calcium dans le sang.

Urine rouge ou rose

En cas d'urine rouge, il existe plusieurs causes : la présence de sang (plus l'urine est rouge, plus le saignement est important), provoquée par de nombreuses affections allant de la fréquente cystite au plus rare cancer de la vessie ou du rein.

La coloration peut provenir de certains aliments, comme les betteraves, les baies rouges ou la rhubarbe par exemple, de colorants alimentaires ou plus rarement d'une porphyrie, une maladie rare. Certains médicaments, comme la rifampicine ou des laxatifs oraux contenant du séné, peuvent aussi être en cause. Des examens s'imposent en cas de coloration rouge pour en connaître l'origine, avec une analyse d'urines pour commencer.   

À lire aussi : Les super pouvoirs de l'urine

Urine marron

Si l'urine prend une couleur marron, celle-ci peut être due à la présence de dérivés de l'hémoglobine, qui transporte l'oxygène dans les globules rouges. Si les reins, l'uretère ou la vessie saignent, ces dérivés de l'hémoglobine se retrouvent dans l'urine. Ils peuvent aussi être le résultat de troubles qui détruisent les globules rouges, comme dans l'anémie auto-immune.   

Autre cause : la couleur marron peut être expliquée par la présence de myoglobine, une protéine des muscles qui se retrouve dans l'urine après un traumatisme musculaire ou la consommation de drogues. 

Urine noirâtre

C'est le résultat de certains médicaments, comme la rifampicine, ou d'une maladie rare, l'alcaptonurie. L'urine prend cette coloration dès la naissance. Mais un mélanome peut également être responsable de cette couleur, du fait des pigments produits.      

Urine violette

Oui, le syndrome des urines violettes existe ! Il est caractéristique des personnes qui ont besoin d'une sonde urinaire et qui souffrent d'une infection urinaire.   

La poche à urines prend alors une couleur violette impressionnante. La couleur est liée à la présence d'un dérivé du triptophane, un acide aminé constituant des protéines, transformé en indole puis en indigo par les bactéries.         

Urine trouble

Lorsque l'urine est trouble, c'est révélateur d'un excès de leucocytes, des cellules immunitaires, présentes en cas d'infection urinaire. 

Autres causes : des cristaux d'acide urique ou phosphorique, ou encore des pertes vaginales.      

MD les superpouvoir de l'urine
MD les superpouvoir de l'urine  —  Le Mag de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !