La graisse est un organe et on vous explique pourquoi !

Le gras dont nous souhaitons souvent nous débarrasser pour des considérations esthétiques, est un organe à part entière...

Rédigé le , mis à jour le

La graisse prend parfois trop de place, elle est mal-aimée mais elle est indispensable ! Pour les médecins, c’est un organe de façon égale aux autres organes, l’un des plus grand de notre corps. 
Son nom officiel : le tissu adipeux.  

Nos cellules graisseuses, sont de petits ballons, très élastiques, capables de devenir 15 fois plus gros.
Nous en possédons au moins 50 milliards dans tout le corps… Sous la peau du ventre ou des fesses, autour des viscères, mais parfois aussi dans des endroits improbables, comme derrière les yeux ou la rotule. 

Nous essayons tous de nous en débarrasser pourtant cet organe a des pouvoirs extraordinaires !  La graisse produit des molécules essentielles au fonctionnement de notre corps. 

La graisse, une usine à hormones et protéines

Si notre corps est un pays, le cerveau, le coeur ou encore le foie seraient les villes... et les vaisseaux sanguins, une immense autoroute. 

Toutes les voitures sont les molécules. Plus de 600 hormones ou protéines sont produites par notre graisse. Elles ont des fonctions et des destinations différentes. 

Dans notre cerveau, elles stimulent l’appétit, dans les ovaires, elles influencent le cycle menstruel. Mais si le gras prend trop de place, les molécules deviennent inflammatoires et donc nocives pour les autres organes. Sur l’autoroute, c’est l’embouteillage assuré et c'est là que peuvent commencer les problèmes de santé !