Crédits Photo : © Marina Demidiuk / Shutterstock

Pourquoi la vaccination est-elle recommandée aux femmes enceintes ?

Le 20 août, l’ARS Occitanie a confirmé la positivité du test Covid d’un nouveau-né décédé dans une maternité d’Occitanie. Selon la présidente du Collège des Gynécologues Français, cela souligne l’importance de la vaccination pour les femmes enceintes.

Lucile Boutillier
Rédigé le , mis à jour le

Un nouveau-né décédé à la naissance testé positif au Covid dans une maternité d’Occitanie. L’ARS Occitanie a confirmé dans un communiqué que la jeune mère était elle aussi contaminée. "Cette triste histoire renforce notre position : les femmes enceintes doivent absolument se faire vacciner", affirme Joëlle Bellaisch-Allart, présidente du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens de France (CNGOF).

A lire aussi : Covid : les enfants de moins de 3 ans plus contagieux que les adolescents

Peu de précisions sur le décès

L’ARS a également précisé que "par respect pour le deuil qui affecte ces jeunes parents et leurs proches", ainsi que pour le secret médical, aucune autre précision ne serait apportée sur ce décès.

S'il est prouvé que le décès est effectivement dû au Covid, il serait le premier d’un enfant de moins de 10 ans en Occitanie selon La Dépêche du Midi. Selon Santé Publique France, 5 enfants de moins de 10 ans sont hospitalisés à cause du virus dans la région le 23 août.

Vaccination des femmes enceintes

D’après Joëlle Bellaisch-Allart, "on a soupçonné quelques cas de transmission du Covid in utero (pendant la grossesse, ndlr) dès la première vague". Ces soupçons ont amené les gynécologues à une conclusion : les femmes enceintes, allaitantes, ou avec un projet d’enfant doivent se faire vacciner le plus rapidement possible.

Pas d'inquiétude : le vaccin n'augmente pas les risques de fausses couches. C'est ce qu'a assuré Olivier Picone, président du groupe de recherche sur les infections pendant la grossesse, sur FranceInfo. "Maintenant qu'on a beaucoup de recul, on sait que le vaccin n'a pas d'effets secondaires particuliers pendant la grossesse, donc il faut se vacciner", insiste ce gynécologue.

La Direction Générale de la Santé recommande également de vacciner les femmes enceintes dès le premier trimestre. Il est possible de se faire vacciner tout au long de la grossesse, y compris au troisième trimestre. Se vacciner avant ce dernier trimestre permet toutefois d'être protégée du Covid durant la fin de la grossesse.

Les risques du Covid

"Le Covid pendant la grossesse est bien plus risqué que le vaccin", précise la présidente du CNGOF. En effet, le risque d'accouchement prématuré est multiplié par 1,4 pour une mère non vaccinée si elle attrape le Covid. En ce qui concerne le risque d'aller en réanimation, il est multiplié par 5,8.

En outre, les femmes allaitantes doivent également suivre ce conseil. "Le seul ‘risque’ dans ce cas, ce serait de transmettre des anticorps contre le Covid à son enfant", plaisante Joëlle Bellaisch-Allart.