1. / Maladies
  2. / Psychiatrie
  3. / Suicide

Augmentation du nombre de suicides aux Etats-Unis après la diffusion de la série "13 Reasons Why"

La série, disponible sur Netflix, met en scène une adolescente qui met fin à ses jours après avoir enregistré 13 cassettes expliquant son geste.

Rédigé le

Augmentation du nombre de suicides aux Etats-Unis après la diffusion de la série
© Netflix

+21,7% chez les jeunes filles et +12,4% chez les garçons. C’est la hausse du nombre de suicides entre avril et juin 2017 chez les 10-19 ans aux Etats-Unis, d’après les chiffres des autorités sanitaires américaines (les CDC, Centres de contrôle des maladie).

Une période qui correspond aux trois mois ayant suivi la mise en ligne de la série 13 Reasons Why, sur Netflix. Celle-ci évoque l'histoire d'une adolescente qui met fin à ses jours, juste après avoir laissé 13 cassettes enregistrées expliquant son geste.

Un "effet de contagion des médias"

Ces chiffres sont mis en exergue par des chercheurs américains et autrichiens, dans une étude publiée le 29 mai dans la revue JAMA Psychiatry. Ceux-ci ont comparé les chiffres des suicides après la diffusion de la série avec ceux de la période 1999-2017. Les auteurs, qui évoquent un "effet de contagion des médias", concluent qu’il est nécessaire de repenser la façon d’aborder le suicide, et d’en parler "de manière plus réfléchie".

13 Reasons Why est l’un des plus gros succès de Netflix, en particulier auprès du public adolescent. Son contenu peut pourtant être "inapproprié pour des enfants de moins de 17 ans", selon la plateforme de streaming, qui a inclus un avertissement au début de la série. L'Association américaine des psychologues scolaires a pour sa part déconseillé aux "jeunes vulnérables" de regarder le programme, estimant qu'il pouvait donner à "des téléspectateurs impressionnables une vision romancée des choix que font les personnages".

"Pas de raison unique au passage à l'acte"

L’étude du JAMA Psychiatry fait écho à un document similaire publié dans le Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry au début du mois de mai. Des chercheurs y font état d'une hausse du nombre de suicides de près de 29% chez les jeunes Américains âgés de 10 à 17 ans entre le 1er avril et le 31 décembre 2017.

Cette étude observe toutefois que la surmortalité a surtout touché les garçons. Un contraste qu’a relevé Netflix. D’après un porte-parole de la plateforme, ces deux études sont "en contradiction l'une avec l'autre". "Les experts s'accordent sur le fait qu'il n'y a pas de raison unique au passage à l'acte, et que le taux de suicide des adolescents est tragiquement en hausse depuis des années", précise-t-il.

Les CDC constatent en effet une hausse continue de la fréquence des décès par suicide depuis 2007. Néanmoins, une autre étude parue en juillet 2017 dans le JAMA Internal Medicine a constaté un accroissement de 19% des recherches sur Internet sur le suicide et les modes de passage à l'acte après la mise en ligne de 13 Reasons Why.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr