1. / Maladies
  2. / Os et articulations

Qu'y a-t-il dans la bosse des bossus ?

Qu'y a-t-il dans la bosse des bossus ? Comment devient-on bossu ? Quel peut être le rapport avec la tuberculose ?

Rédigé le , mis à jour le

Image : ©Disney

On ne voit presque plus de bossus aujourd'hui, du moins plus qui ressemble au Quasimodo de Notre-Dame, on peut encore croiser des personnes très voûtées avec ce qui peut rappeler une bosse. Contrairement à ce qu'on pourrait peut-être penser, les bosses d'antan n'étaient pas formées de graisse ou autre tissu mou, mais d'os.

La colonne vertébrale est faite d'un empilement de vertèbres qui sont responsables de la rectitude. Il suffit que quelques vertèbres se tassent sur elles mêmes pour que tout l'édifice soit déséquilibré et c'est justement ce qui se passait à l'époque où la tuberculose faisait des ravages. Car si, pour vous, la tuberculose est avant tout une maladie des poumons, c'est aussi une maladie osseuse.

Elle porte un nom le mal de Pott. Le bacille de la tuberculose touchait le crâne mais surtout les vertèbres. Quand elles étaient en quelque sorte grignotées, elles s'effondraient surtout dans la partie avant et le malade finissait par être tellement voûté que la colonne vertébrale faisait saillie dans le dos, c'était la bosse.

Aujourd'hui, on ne voit plus de telles formes de tuberculose osseuse dans les pays développés malgré la recrudescence de la tuberculose. En revanche, l'ostéoporose, notamment chez la femme peut entraîner des tassements vertébraux avec une silhouette assez voûtée.

Il y a aussi et surtout ce qu'on appelle la camptocormie qui désigne les personnes qui ont le dos courbé, elles sont penchées en avant. La camptocormie ne touche pas les os mais les muscles qui redressent la colonne vertébrale. 

En savoir plus :