1. / Maladies
  2. / Maladies nutritionnelles
  3. / Intolérance au gluten

Intolérance au gluten : quels examens ?

Existe-t-il un examen qui permet d'affiner avec certitude que l'on est atteint de cette maladie ? Je souffre d'inconfort digestif, mon médecin me conseille un régime sans gluten sans prévoir d'autres examens. Est-ce judicieux ?

Rédigé le , mis à jour le

Intolérance au gluten : quels examens ?

Les réponses du Pr. Christophe Cellier, gastro-entérologue hôpital européen Georges-Pompidou (Paris) :

"L'examen qui permet de l'affirmer avec certitude est un prélèvement dans l'intestin lors d'une biopsie. On prend un petit morceau et si en plus, on a des anticorps positifs dans le sang, puisqu'il s'agit d'une maladie auto-immune, et que l'on développe des anticorps anti-transglutaminases, on peut affirmer le diagnostic à 100 %.

"On fait cet examen au cours d'une endoscopie. On passe par la bouche. On prend un petit prélèvement d'intestin grêle dans le duodénum. C'est un examen très rapide qui prend 5 minutes, et qui donne un diagnostic formel. C'est tout de même préférable plutôt que de prendre un régime pendant 20 ou 30 ans, si on n'a pas de diagnostic formel.

"Au cours de cet examen, c'est l'intestin grêle qui est touché. L'intestin grêle se trouve entre l'estomac et le côlon. Dans la quasi totalité des cas, ça commence toujours par l'intestin grêle proximal, c'est à dire juste après l'estomac. Il est donc plus facile de passer par l'estomac, et de prendre un prélèvement pour un examen qui dure 5 minutes.

"Actuellement, il y a une mode du régime sans gluten qui est un peu délétère, puisqu'après on ne sait plus si les gens ont vraiment la maladie, qui réclame une surveillance importante. Avant de faire un régime sans gluten, on doit faire des tests sanguins, les anticorps anti-transglutaminases et une biopsie. Après, si on est amélioré par un régime sans gluten, parce que l'on a des troubles fonctionnels intestinaux, pourquoi pas… Mais c'est un choix personnel."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :

  • Au régime sans gluten depuis l'enfance, puis-je espérer voir, un jour, un traitement permettant de manger "comme tout le monde" ?
    Voir les réponses en vidéo*
  • Peut-on devenir intolérant au gluten à 50 ans ou bien cela apparaît-il forcément à la naissance ? Le médecin refuse de me faire faire le test.
    Voir les réponses en vidéo*

* Réponses avec le Pr. Christophe Cellier, gastro-entérologue à l'hôpital européen Georges-Pompidou (Paris)

Sponsorisé par Ligatus