1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Covid : renforcement des mesures sanitaires dans toute la France

Fermeture anticipée des bars, annulation de grands événements, port du masque obligatoire... Plusieurs mesures sont mises en place pour ralentir l’"évolution préoccupante" de la propagation du virus en France. 

Rédigé le

Covid : renforcement des mesures sanitaires dans toute la France
Crédits Photo : © Shutterstock / S-F

La situation épidémique continue de se dégrader en France : plus de 6.000 nouveaux cas de Covid-19 et 34 personnes décédées à l'hôpital en 24 heures, selon les données de Santé publique France publiées lundi 14 septembre. Le nombre de malades entrant en réanimation a quant à lui encore augmenté, avec 448 nouveaux patients ces sept derniers jours, soit 21 de plus en 24 heures. 

Les décisions laissées aux préfets

Un contexte alarmant qui avait été mis en avant vendredi 11 septembre par le Premier ministre Jean Castex dans un discours, au cours duquel il avait sommé les préfets concernés par une "évolution préoccupante" de la propagation du virus de proposer de nouvelles mesures.

En réponse, plusieurs préfets ont annoncéen début de semainela mise en place de mesures complémentaires. 

Situation “très préoccupante” dans les Bouches-du-Rhône  

"Le taux d'incidence de la maladie dans certaines parties du département dépasse 300 pour 100.000", a rappelé le préfet Christophe Mirmand, évoquant une situation "très préoccupante". 

M. Mirmand a notamment annoncé une extension du port du masque, désormais obligatoire de 06H00 à 02H00 dans toutes les communes où le taux d'incidence de la maladie dépasse le seuil d'alerte de 100 pour 100.000 - soit 27 communes lundi. Dans les autres communes du département, il reste obligatoire dans les transports en commun et les lieux les plus fréquentés, a-t-il rappelé.

Interdiction soirées étudiantes

La plupart des grands événements, tels que la Foire de Marseille, prévus dans les jours et les semaines à venir ont été annulés, du fait d'une nouvelle jauge limitant à 1.000 la taille des rassemblements autorisés dans les communes. Les soirées étudiantes et sorties scolaires sont également proscrites. 

La consommation d'alcool debout dans les bars, qui resteront fermés de 00H30 à 06H00, sera par ailleurs désormais interdite, comme la consommation d'alcool sur la voie publique après 20H00. 

Un durcissement en Gironde

En Gironde, département en zone rouge Covid, les mesures annoncées lundi par la préfète Fabienne Buccio sont quasiment similaires à son homologue marseillais. 

"Les rassemblements, c'est 10 personnes, mais on peut avoir une jauge jusqu'à 1.000", contre 5.000 auparavant, a-t-elle détaillé en conférence de presse. Concernant les bars et restaurants, qui redoutaient une fermeture avancée, la préfète de Gironde a expliqué préférer "garder les personnes à l'intérieur d'un bar qui sera bien géré et organisé, plutôt que de pousser les gens dehors".

Ce plan sera "réévalué sous 2 à 3 semaines", a souligné Mme Buccio. "S'il faut durcir les méthodes, je le ferai, s'il faut les alléger, je le ferai", a-t-elle assuré, expliquant qu'"il s'agit de provoquer une prise de conscience" puis de "sanctionner, verbaliser ceux qui ne jouent pas le jeu (...) il faut que nous agissions sur la minorité de 5% qui est la moins attentive".

D’autres mesures dans l’Hexagone

La préfète de la Loire, Catherine Séguin, a également pris lundi soir de nouvelles mesures restrictives à la suite de ses deux homologues, rendant notamment le port du masque obligatoire à Saint-Etienne. Tout comme le préfet du Nord, Michel Lalande, qui a annoncé l'annulation des Journées du Patrimoine dans plusieurs métropoles et de la Fête des voisins sur l'ensemble du département, appelant notamment au report des rassemblements privés.

En Bretagne, après la découverte de quarante-trois cas de Covid-19 confirmés chez des étudiants en médecine, pharmacie et odontologie de l'université de Rennes 1, la préfète d’Ille-et-Vilaine a ordonné la fermeture des bars à 23 heures sur Rennes.