1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Covid-19 : des traitements prometteurs attendus d'ici l'automne

De nouveaux traitements encore en phase d'essai permettront d'ici "la fin de l'automne" d'améliorer la prise en charge des patients atteints de Covid-19 à l'hôpital, selon Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique.

Rédigé le

Covid-19 : des traitements prometteurs attendus d'ici l'automne
Crédits Photo : Wikimedia Commons / CDC/Dr. Fred Murphy  

Pourra-t-on bientôt guérir du Covid-19 ? Rien de tel pour le moment mais des pistes de traitement encourageantes. "Il y a des pistes, autour de traitements type interféron (des protéines qui interagissent avec le système immunitaire, NDLR) ou de traitements contre ces molécules inflammatoires, les cytokines, qui ont l'air vraiment intéressantes", a déclaré Arnaud Fontanet, épidémiologiste sur RMC/BFMTV.

Des meilleurs résultats attendus dès l'automne

"Ces traitements sont aujourd'hui dans des essais contrôlés avec tirage au sort", a rappelé l'épidémiologiste, disant espérer qu'ils seront disponibles "à la fin de l'automne". "Je dis pas qu'on guérira systématiquement tous les patients, non, mais je pense" que ces médicaments permettront d'obtenir "de meilleurs résultats", a-t-il ajouté.

La prise en charge des malades du Covid-19 s'est déjà nettement améliorée par rapport au début de l'épidémie, a par ailleurs expliqué Arnaud Fontanet, professeur à l'Institut Pasteur et au Conservatoire national des arts et métiers.

Baisse de 50% du risque de passage en réanimation

"La bonne nouvelle, c'est que les six mois d'expérience de traitement des patients nous ont permis, grâce aux anticoagulants, grâce à la corticothérapie, de faire beaucoup mieux (...) On divise par deux à peu près le risque de passer en réanimation, donc c'est un très grand progrès (...) parce que ça permettra de soulager les réanimations et d'éviter des décès".

"En réanimation, les patients aussi s'en sortent mieux aujourd'hui", a-t-il ajouté.

"Quand vous aviez 30 ans, vous aviez 70% de chance de guérison (au début de l'épidémie, NDLR), maintenant c'est 80%, et quand vous aviez 70-80 ans, vous aviez 20% de chance de guérison, maintenant c'est 30%" en réanimation, a-t-il déclaré.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr