1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Covid-19 : des séquelles cardiaques pour la majorité des malades

D’après une étude allemande, une majorité de malades du Covid-19 présentent des séquelles cardiaques après leur guérison, même quand ils ne ressentent pas de symptômes.  

Rédigé le , mis à jour le

Covid-19 : des séquelles cardiaques pour la majorité des malades
On commence à peine à découvrir les effets à long terme du coronavirus Crédits Photo : Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 International / Auteur : Felipe Esquivel Reed

L’équipe de scientifiques de l'hôpital universitaire de Francfort vient de publier ce mardi 27 juillet dans la revue médicale JAMA (Journal of the American Medical Association) une étude démontrant qu’une majorité de patients ayant guéri du coronavirus avait des problèmes cardiaques.

Trois quarts des personnes guéries ont des séquelles cardiaques

Les scientifiques ont suivi une cohorte incluant 100 patients ayant récemment guéris du COVID-19. Sur chaque patient, ils ont pratiqué une  IRM qui a révélé une atteinte cardiaque chez 78 patients (78%) et une inflammation du myocarde en cours chez 60 patients (60%). Ce, alors même que ces malades n'avaient rien ressenti d'anormal. 

«Le fait que 78% des patients guéris avaient des séquelles au niveau du cœur montre que le cœur est impliqué dans la majorité des cas, même quand la Covid-19 ne provoque pas les symptômes cardiaques classiques, comme des douleurs au niveau de la poitrine, a expliqué le docteur Valentina Puntmann, l’un des auteurs de l’étude, au média spécialisé STAT. 

Jusqu'à présent, les recherches ont mis en avant les complications respiratoires aiguës, en particulier chez les patients gravement malades. Avec cette étude, les résultats des IRM de ces patients suggèrent que la COVID-19 affecte de manière importante le système cardiovasculaire, mais l'impact global de la maladie reste inconnu.

Une plus vaste enquête est nécessaire pour évaluer les conséquences cardiovasculaires à long terme du COVID-19.

 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr