1. / Maladies
  2. / Drogues et addictions
  3. / Arrêt du tabac, cigarette électronique

12 décès probablement liés à un mésusage de la e-cigarette aux Etats-Unis

Les autorités sanitaires évoquent également 805 cas confirmés ou probables de patients souffrant de problèmes pulmonaires ayant consommé des cigarettes électroniques avec des recharges au THC.

Rédigé le

12 décès probablement liés à un mésusage de la e-cigarette aux Etats-Unis
Crédits Photo : © Pixabay / Lindsay Fox

Une épidémie. C’est le terme utilisé par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américains à propos de la cigarette électronique. Les autorités sanitaires ont en effet annoncé le 26 septembre une hausse du nombre de personnes touchées par les maladies pulmonaires supposées être liées à un mauvais usage de la cigarette électronique. Parmi elles, 12 morts, et plus de 800 cas probables ou confirmés de maladies pulmonaires, dans 46 Etats.

Des effets à long terme très mal connus

Les CDC assurent que toutes les personnes affectées ont utilisé des e-cigarettes, mais ils n'ont pas réussi, pour l'instant, à déterminer les causes des maladies pulmonaires. Leurs investigations n'ont en outre permis d'identifier ni marque, ni produit. Les premières observations permettent toutefois de constater que la plupart des recharges impliquées contenaient du THC, le principe psychoactif du cannabis. Ces recharges sont souvent achetées à des dealers ou sur Internet.

Depuis les premiers décès enregistrés, l'industrie naissante de la cigarette électronique est bousculée. En particulier Juul, le leader du marché, qui a dû changr de dirigeant le 25 septembre. La marque fait depuis profil bas pour tenter d'assurer son avenir. Le 24 septembre par ailleurs l'Etat du Massachussetts a décidé d’interdire totalement la vente de produits de vapotage pour une durée de quatre mois.

Les effets à long terme sur la santé des vapoteurs exposés aux émissions de cigarette électronique sont à l’heure actuelle très mal connus. Cela s’explique d’une part par l’arrivée récente de l’e-cigarette sur le marché et d’autre part par la difficulté d’évaluer les effets sanitaires chez les vapoteurs, qui sont souvent des fumeurs ou des anciens fumeurs. Pour le moment, les études scientifiques publiées sur le sujet sont contradictoires. Des travaux plus complets et menés à plus long terme sont attendus pour mieux connaître les risques du vapotage sur la santé.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr